blog

L’information, à la source

J’étais en train de vagabonder sur internet à la recherche d’une expérience menée sur l’eau par un certain Masaru Emoto. J’en avais entendu parlé la première fois en 2009 à travers le docu-fiction « que sait-on vraiment de la réalité« . Pour éviter de me perdre je vais rester sur cette histoire d’eau…  Si vous êtes aux toilettes je suggère cette courte vidéo qui résume très bien l’expérience en question.

Qu’apprend-on? Qu’une information modifie la caractère physique de l’eau. Sans preuve affirmeront les sceptiques. Soit, je ne prouve rien. Ce qui m’interpelle, c’est le caractère efficace et utile d’une information, ce qu’elle provoque, qu’elle soit vraie ou fausse, prouvée ou non. Dans la description d’une réalité, qui s’adapte à quoi?

Si quelqu’un vient vous voir pour vous dire que votre partenaire vous trompe (information) sans preuves que ce soit le cas ou pas, tout le système change (votre corps, votre tête), ce qui engendre des émotions. Les personnes jalouses ou aveuglément amoureuses réagiront de la même façon. Même une caméra fixée 24/7 sur la tête du partenaire laissera une fenêtre de doute convaincre le jaloux qu’une tromperie est proche et l’amoureux transit se laissera facilement convaincre « qu’il ou elle ne faisait que jouer à cache-cache à poil dans un lit ».

Ce qui est fascinant c’est le caractère vaporeux et solide de l’information en question.

Autre exemple : au restaurant, vous mangez et picolez tranquille. Le serveur arrive : « vous êtes monsieur untel?, votre ami nous demande de vous prévenir qu’il a eu un accident grave. Ils vous donnera des nouvelles plus tard ». Dix minutes après, le même revient : « désolé, c’était un homonyme. Le message n’était pas pour vous. » Ouf. Vous devriez avoir une descente d’adrénaline et reprendre tant bien que mal votre repas…

Mais alors, une information a modifié trois fois en dix minutes tout votre état (physique, psychique, hormonal…) et il ne s’est rien passé dans la « réalité »! L’information vous a roulé dans la farine. Quel est le lien entre la conscience et chaque cellule du corps? J’en sais rien mais j’aime bien la question.

On en vient à cette vieille question sur le libre-arbitre et le conditionnement… Pendant que vous mangiez et qu’on est venu gâcher votre repas, pouviez-vous décider de rester joyeux et festif? Est-ce que votre environnement vous commande?

Observez comment un débat en soirée, dans un bar peut tourner au pugilat pour la défense d’idées, de « vérités »… Parce qu’à un moment, on se convainc que l’information influence nos intérêts (si tout le monde pense comme ça, ça va sentir le pâté pour moi). Pire encore si l’on n’y ajoute une valeur morale (c’est bien, c’et mal, c’est logique…). Quel rapport avec Masaru Emoto? Eh bien avec ses 70% d’eau, à quel point l’information émise peut influencer le corps favorablement ou pas?

En allant plus loin, si ce qu’il dit est vrai, à la lumière de l’importance d’une information, jusqu’où peut-on influencer n’importe quel liquide? Et que se passe-t-il à l’échelle atomique à ce moment? Si on s’accorde à ce point sur la capacité de modifier l’eau par la pensée, on pourrait changer l’eau en vin en y pensant très fort!

Les bars ne feraient pas faillite… On louerait les verres et les tables au lieu de vendre du pinard.

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s