blog

Charlatanisme et éthique

Deux réactions se confrontent à moi chaque fois que j’aborde mon activité de magnétiseur. La curiosité et le scepticisme. La deuxième étant la première avec une pointe de bellicisme. Après avoir cherché en vain des preuves scientifiques (je dis en vain car elles ne prouvent rien pour celui qui doute de ma capacité à soulager des douleurs), j’ai cherché à décrire un certain sens de l’éthique.

Ce sens est particulièrement utile au quotidien et bien plus matérialiste qu’une simple idée (à supposer qu’une idée ne soit pas matérialiste). Juger l’arbre à ses fruits signifie qu’il faut goûter le fruit en plus de l’observer attentivement. Ensuite qu’on se permettra bien de juger l’arbre en entier avec un bout tombé ou arraché. Qu’est-ce que cela signifie d’un point de vue physiologique? Que l’exemple prime.

Dans la nature, comment un mammifère, un singe par exemple, apprend à cueillir pour manger? Grâce au facteur génétique bien sûr qui programme un comportement mais aussi grâce au « neurone miroir« . Quesaquo? C’est la faculté du cerveau à apprendre par l’observation. La même zone neuronale va s’activer autant chez celui qui fait que chez celui qui observe. Si vous avez ou côtoyez des enfants, vous comprendrez parfaitement l’idée.

Voir un gamin de 3 ans écraser une fausse cigarette après avoir tiré une fausse bouffée l’explique parfaitement. Quel rapport avec l’éthique? Vous êtes obligé de respecter une éthique dans la durée. Tricher est vite visible. Si un type en surpoids, qui fume et s’essouffle après avoir monté un étage vous donne des conseils sport, nutrition et développement personnel, jugez l’arbre au fruit. L’idée c’est que un comportement traduit une pensée, un système en général.

Par éthique, je rembourse toutes mes consultations sur simple demande. Je ne suis pas en mesure non plus de faire plus d’une consultation chez une même personne en-dessous de 21 jours. Parce que c’est le temps que les cellules mettent à se régénérer à partir de la nouvelle information transmise et pour éviter toute dépendance psychologique. Ces quelques actions conditionnent tout le système mis en place pour exercer mon activité qui vise principalement à soulager les personnes qui le souhaitent.

Ce qui rend le jeu de la vie si rigolo et si intense c’est que justement cette éthique au quotidien. Commencer une phrase qui justifie un comportement par « de toute façon, tout le monde fait ça » signifie « je fais ça parce que je vois d’autres le faire et je choisis de me servir de mon neurone miroir pour répéter un comportement que je valide et qui sert ce que j’estime être juste ». Parce que si la conscience est un entonnoir où se déverse la réalité, dirigez-là vers quelque chose « de grand de sublime et de beau » (Hernani, de Victor Hugo).

Exemple concret : quelqu’un vous dit  » c’est un monde de merde où il faut trahir avant de se faire trahir » vous donne une information très claire : t’es le prochain sur la liste. Quelqu’un vous dit ensuite : « j’ai une foi profonde en la bienveillance humaine et sachant qu’il y autant de bonheur que de malheur générer sur Terre et dans une vie, je préfère générer du bonheur, de sorte que de nombreux neurones miroirs s’activent qui à leur tour engendrent du bonheur. Provoquer et propager de la misère est une responsabilité trop grande qui m’oblige à modestement, engendrer de la joie et de la prospérité ».

Bref, jugez l’arbre à ses fruits. En plus, comme le fruit tombe toujours près de l’arbre, ça doit être facile de trouver une forêt pour vous nourrir.

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s