blog

Si le poussin peut le faire, tu peux le faire!

« Comment ça marche? Comment vous faîtes pour soigner les gens sans rien, juste avec la pensée? A distance en plus!!! Ah! Non, vraiment, c’est un peu pipeau je pense.« 

Et pourtant… C’est juste une question d’intention. Un poussin y arrive très bien. Je vous suggère les deux excellents livres « le dictionnaire de l’impossible » tome 1 et 2 où l’on retrouve une retranscription de cette expérience dans le 1er livre.

Prenez un robot qui ressemble à une boîte de conserve, mettez-le sur une feuille de 2m sur 2m. Il se déplace aléatoirement et garde une trace de son parcours sur la feuille grâce à une pointe de crayon à papier. Refaites l’expérience des centaines de fois pour s’assurer que le robot va bien se déplacer n’importe où n’importe comment.

Prenez un poussin maintenant, juste après l’éclosion. Mettez-le exclusivement à côté du robot (la boîte de conserve) pendant une semaine, plusieurs heures par jour. Enfin, remettez le robot sur sa feuille, avec le poussin dans une cage dans un coin de la feuille. Refaites l’expérience plusieurs milliers de fois. Dans 80% des cas, notre boîte de conserve aléatoire va se déplacer exclusivement vers le poussin. Si vous avez des doutes vous pouvez regarder cette vidéo issue d’un documentaire Arte. C’est pas moi qui divague… pas encore. Mais on digresse maintenant.

En théorie, on suppose que le poussin associe la première chose qu’il voit à une figure maternelle. Cette petite boîte de conserve représente la chaleur, le confort d’une maman pour ce poussin confronté à la vie est ses aléas (les études, les impôts, les histoires de c**, enfin je veux dire d’amour). En cage, il ne désire qu’une chose, il n’a qu’une seule intention, que cette maman déguisée en robot/boîte de conserve se rapproche.

C’est pas une simple pensée, c’est une ferme intention qui ne subit pas de préjugés du genre « mais c’est une boîte de conserve maman en fait ». D’un coup, comme par magie, ce poussin maîtrise la force Jedi et attire ce robot à lui. Qu’en est-il du principe de réalité pour l’animal? Pense-t-il modifier la réalité dans son sens, où est-ce normal d’agir par l’intention pour le poussin? Le poussin pense-t-il? Mais pourtant ce robot vient à lui.

Enfin, à supposer que le poussin créer un lien télépathique, et que toute la réalité s’adapte à son intention, de quoi sont capables nos propres intentions? Vous seriez tenter de demander un Hummer et quelques millions de dollars mais rappelons la pureté de l’intention du poussin « je veux ma maman » (oui c’est des poussins francophones).

Voilà un schéma qui explique un peu plus mes exploits de guérison. Je dis exploit comme quand on regarde un type faire un salto arrière et se dire qu’on peut difficilement parvenir à ce résultat. Travailler l’intention n’est pas un exploit. Le poussin ne pense pas parvenir à un exploit. L’intention, la mienne en l’occurrence fournit une nouvelle réalité à une personne qui souhaite guérir et le corps va s’adapter à cette nouvelle réalité, tout simplement.

Pour finir sur cette notion de lien/de guérison à distance, qu’est-ce que cela représente; un mètre ou deux; pour un espace infini?

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s