blog

Pour être bien gaulé(e), mangez une pomme par jour

Vous aimez les burgers, les frites et la mayonnaise? Cet article est fait pour vous car je ne l’ai pas précisé dans le titre mais la pomme n’est pas votre repas unique pour tailler ce corps de rêve, au contraire. Le but est de trahir votre cerveau pour qu’il envoie une information erronée au corps et qu’il réagisse en conséquence. Je dois cette astuce à France Guillain et à sa méthode. Essayez, c’est sans danger, sans conservateurs et gratuit (à part la pomme bien sûr sauf si vous avez accès à un pommier)

Comment ça fonctionne? Très bonne question ami lecteur. Eh bien, quand vous mangez ou buvez quelque chose, il faudra en moyenne 20 à 30 minutes pour que votre corps commence à le digérer mais votre cerveau saura au bout de quelques minutes que quelque chose se produit. Le système gustatif et tous ce qui se trouve dans la bouche envoie un message au cerveau : « attention mon gars, dit au corps de se préparer, y a un bacon burger et des frites qui arrivent ».

Alors? Bah alors le cerveau renvoie l’info au corps : « préparez-vous à accueillir des frites et de la mayonnaise ». Ainsi, tout un processus électro-chimique adapte chaque cellule du corps à recevoir, absorber et éventuellement stocker l’excédent. Votre corps se prépare à digérer ce qu’il y a dans la bouche. C’est là que notre pomme intervient. Quand vous mangez une pomme (ou la moitié d’une), votre corps se prépare à digérer des pommes. Et si c’est un kebab qui suit la demi-pomme, votre corps imagine que c’est des pommes qui arrivent.

Cela signifie que tout ce qui est gras et voué à s’endormir dans le ventre pour les messieurs et dans les fesses pour les dames sera moins bien absorbé. Si vos cellules, vos intestins, votre estomac s’attendent à une salade de pommes crues et que c’est le steak qui arrive, ils le salueront de loin en attendant les pommes comme on scrute les gens à l’arrivée d’un avion ou d’un train. J’espère que l’explication (qui n’a rien de scientifique) vous paraît clair. Cela fonctionne avec les liquides. Essayez avec du café, un soda ou même un verre d’alcool: boire un verre d’eau avant fera croire à votre corps que ce qui suit est de l’eau et vous assimilerez moins le sucre (l’alcool éventuellement) contenu dans un soda.

Vous pensez que ce que j’écris n’a aucun sens? Essayez : n’importe quel fruit cru (la pomme étant le plus simple en général) 10 minutes avant votre repas, quel qu’il soit. Ça ne fait pas de miracles mais nous ne cherchons pas à pointer du doigt un « mauvais » comportement pour le supprimer. Nous cherchons, avec fainéantise, à créer un nouveau processus qui amène avec le temps une nouvelle discipline. Vous ajoutez ainsi un quota de fruits tous les jours, et votre corps s’adaptera à cette nouvelle discipline en pensant que vous mangez 10 fois plus de fruits, à cause de votre cerveau.

Quand on voit comme il est simple de mentir à son cerveau, autant en profiter. Pour résumer ce qui se passe dans la tête : « l’habit ne fait pas le moine… Mais c’est un moine qu’on voit approcher! ».

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s