blog

Miracles : mode d’emploi

Définition par mon oncle wikipedia : Un miracle désigne un fait extraordinaire, dépourvu d’explication scientifique, qui est alors vu comme surnaturel et attribué à une puissance divine. Il est accompli soit directement, soit par l’intermédiaire d’un serviteur de cette divinité.

Et pourtant… Pour favoriser mon auto-promotion je vous livre ici deux témoignages laissés sur l’un de mes réseaux et visibles sur la page dédiée sur mon site :

– Suite a un accident domestique j ai perdu l audition totale d une oreille. 2 o.r.l m ont affirmé que je ne pourrais pas recuperer .J ai fait appel a Boris qui a pu « reactiver » mon ouïe de maniere indolore et tres rapide . MERCI beaucoup
– Boris a réussi à me soulager d’une sciatalgie 1 an après une chute sur la hanche et malgré plusieurs mois de Kiné/Ostheo infructueux. Merci !

Alors, est-ce que j’ai demandé à des amis de me laisser des récits pipeaux contre une bière? Est-ce que je suis devenu serviteur d’une divinité? Non, ni pour l’un, ni pour l’autre. Mais j’ai tout de même une théorie à ce sujet. On va (encore) parler de neuroplasticité. Parce que vous voyez, c’est pas aussi simple de faire ce que je fais même si tout le monde peut le faire (comme des pompes à une main par exemple).

Mais pour ça, il faut d’abord convaincre le cerveau que certaines choses sont possible. Si on accepte le fait qu’il retranscrit à notre conscience ce qu’on estime réel, qui pose les limites : le cerveau, ou la réalité? Le progrès nous force à penser que la technologie n’est qu’une découverte et qu’un miracle perd son côté divin parce qu’on peut le fabriquer. Téléphoner est un vrai miracle pour celui qui viendrait ne serait-ce que du XVIIIème siècle.

Mais alors, qu’elle découverte fait-on quand on se découvre une faculté à aider les gens pour qu’ils améliorent leur santé (SANS JAMAIS REMPLACER NI L’AVIS NI LA CONSULTATION DE VOTRE MÉDECIN TRAITANT)? Voilà mon explication qui n’a rien de scientifique : il faut modifier le réseau neuronal de votre cerveau en utilisant sa capacité à s’adapter, sa neuroplasticité.

Pour ça, il faut d’abord le convaincre que certaines notions élémentaires sont relatives. Si vous acceptez l’espace infini et le fait que vous en soyez le centre (un peu comme des vieux écrits mettaient la planète au milieu de l’univers), la notion d’espace devient caduque pour votre cerveau. Il faut toujours rouler 10 minutes pour aller au boulot mais votre cerveau comprend ça différemment si cet espace peut s’étirer à l’infini, un peu comme le temps.

En changeant ce que l’on pense, la réalité palpable prend une autre dimension, un peu comme une émotion. L’intérêt de se cultiver, de voir ce qu’il se passe ailleurs dans le monde permet justement de développer le cerveau et sa compréhension de la réalité. S’il ne servait qu’à citer des auteurs, tous les érudits seraient animateurs à la télévision. Et ce faisant, vous pouvez commencer à croire que « c’est possible ».

Le processus d’invention, de création d’une technologie relève d’un procédé miraculeux. Il faut qu’un cerveau se dise « et si c’était possible? ». Pensez à une invention qui paraît aussi évidente que la roue. Des empires d’Amérique du Sud qui avaient des villes et des empires développés et prospères n’avaient pas « trouver » cette invention et s’en passaient jusqu’à l’arrivée des premiers colons européens.

Le miracle revêt un caractère divin parce qu’il doit bien provenir de quelque part. Une pensée est-elle divine? On ignore tout de sa provenance et pourtant, elle est bien là. D’où cette idée qu’il faut bien « croire » avant d’espérer le miracle. Il faut bien se convaincre qu’on peut transmettre une intention à un quelqu’un pour l’aider dans sa guérison.

Mais une fois que le cerveau qui émet l’intention se convainc que c’est possible, il pousse le corps et le cerveau de la personne qui reçoit l’intention qu’effectivement c’est possible. Un nouveau réseau neuronal est créé, et il produit des miracles. L’habitude et la répétition enlèvent en général le caractère miraculeux des choses. Regardez la vie autour de vous par exemple, à quel point elle semble évidente.

En 14 milliards d’années, se trouver ici pour la voir, c’est pas un petit miracle ça?

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s