blog

C’était mieux avant?

Question aussi polémique que Dieu existe-t-il, le végétarisme est-il approprié à un être humain ou encore pour quel candidat doit-on voter? « Ah oui, c’était mieux avant! ». Comme souvent, ce qui nous intéresse ici ce n’est pas la vérité, ni même ce qui s’en approche mais l’utilité d’une telle pensée. Quelle émotion peut-elle engendrer? Comment ça va modifier la perception que l’on a de la réalité? Quoi faire pour rendre « maintenant » plus comme « avant » si c’était vraiment mieux?

Parce qu’avant c’est vrai qu’il y avait pleins de choses biens. Par exemple, avant que les « industriels » ne savent pas trop quoi faire de leur industrie après la Première Guerre Mondiale, l’agriculture était bio par nature et sans engrais. Mais fallait écouler de l’ammoniac de synthèse qui servait d’explosif à une Allemagne isolée pendant le conflit. On s’est rendu compte que ça faisait un engrais bon marché pas trop mal.

C’est drôle non : les débuts de l’agriculture intensive et industrielle trouve ses racines dans la production d’explosifs pour la Grande Guerre (voyez avec une vision ésotérique, comment la roue s’est mise à tourner très lentement mais très sûrement…) Parce que quand on dit « avant », mais c’était avant quoi? Mes enfants par exemple trouvent pas que c’était mieux avant… Ils y étaient pas. Et puis vous imaginez, si la technologie l’avait permis, on aurait regardé tout Dragon Ball Z, sans publicités, en quelques semaines, au lieu de se taper un épisode par jour entre deux chansons de Dorothée.

Avant, on trouvait aussi du travail et de l’argent plus facilement à ce qu’il paraît. Mais mais mais, on en trouvait qu’au coin de la rue. Imaginez maintenant, vous avez accès aux petites annonces dans le monde entier. Vous pouvez postuler à distance pour du boulot n’importe où sur terre pourvu que vous parliez la langue. C’est vrai que Internet quand même, quelle drôlerie, associée à la téléphonie mobile.

Vous avez accès dans votre poche à tout ce que fais l’humanité. Il paraît une fois encore que voir des gens nus faire l’amour est quelque chose de très recherché sur internet. Vous pouvez aussi regarder des vidéos de bagarre, d’accidents, de chiens qui pètent… Malgré la concurrence sévère que représente le choix et l’offre de contenu sur le web, les actualités sont sensiblement les même entre la presse écrite, la radio et la télévision. Pourquoi?Vous trouverez vos réponses sur internet.

Mais il y a cette chose que nous n’avions pas avant : l’accès au savoir de l’humanité dans la poche. On avait bien sûr les dictionnaires et les encyclopédies mais entre regarder « changer une prise électrique » dans le Larousse et sur youtube, vous admettrez qu’on en apprend plus sur une vidéo que sur du papier trop fin pour en faire du papier toilette.

« On avait plus de valeurs avant », « on était moins faible », « y avait plus de solidarité »… Sont des exemples entendus dans les bars ou dans des repas. Malheureusement, je n’essaie de parler qu’en mon nom. J’estime donc que mes valeurs valent bien celles d’avant, que malgré toute cette technologie je peux prendre des douches froides et faire quelques pompes de temps en temps et qu’en plus, je peux apporter un peu solidarité aussi autour de moi (parce que pas autour de moi c’est beaucoup plus compliqué).

On peut encore résumer cette singulière problématique du « c’était mieux avant » par un subtil « je fais quoi maintenant? ». Est-ce que la nostalgie du passé vous empêche d’être heureux? Le passé n’y peut rien si c’est le cas mais la capacité à faire des choix comme à son habitude vous permets de trouver des solutions.

Et puis même s’il y a beaucoup de pollutions au plastique (c’est assez récent je l’admets sur l’échelle de l’humanité), des risques de conflits sociaux (comme en 1929 ou même au XIXème siècle pendant toutes les révoltes ouvrières à travers le monde), de guerres (comme sous Napoléon), de maladies (comme au XIVème siècle pendant les épidémies de peste), vous avez dans la poche un appareil qui vous donnera certainement une solution au problème que vous vous posez.

Après si vous souhaitez reproduire la pyramide de Gizeh à l’échelle originale, pas sûr que vous trouviez une réponse convenable… Mais est-ce que ça empêche vraiment d’être heureux si on a bien mangé le midi?

Catégories :blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s