blog

Une loi du temps

Lorsque le voyage dans le temps est devenu accessible au grand public et qu’il est sorti du domaine exclusivement militaire, un ministère du temps s’est créé. Il devait bien sûr répondre à la gestion administrative de son domaine et mettre en place les jalons éthiques d’un domaine sensible. De plus en plus à partir du XXIIème siècle, les machines à voyager dans le temps se sont démocratisées comme l’ont fait la télévision ou le téléphone portable au XXème siècle.

La plus grande peur que l’humanité a eu était le changement des continuum espace-temps. Pourquoi ne pas aller dans le passé se faire gagner au loto au risque de modifier le cours du temps et tout ce qui a eu lieu? La vocation des voyages dans le temps était de développer une nouvelle forme de journalisme, qui permette de voir le passé avant de l’interpréter. Mais si vous avez vu « Retour vers le futur 2 », vous comprenez que depuis la nuit des temps, une part de l’humanité pense que plus d’argent amène mécaniquement plus de bonheur.

C’est exactement la définition d’une addiction : plus d’un produit, provoque plus d’endorphine. La thune est un produit comme un autre. Alors, en retournant dans le passé, beaucoup imaginaient avoir un présent plus prospère sans penser qu’en changeant le présent, on modifie plus certainement le futur. Et pourtant, il s’est passé quelque chose d’étrange quand il a été question d’une « police du temps ».

A sa création, le ministère a jugé cette idée parfaitement inutile! Le grand public voyait dans cette absence, le témoignage d’une réelle volonté de manipuler les événements. Les élections sont tellement dépendantes d’événements extérieurs, qu’il devenait plus facile de tester différents futurs en modifiant le passé. Le sondage était devenu inutile. On partait un an avant l’élection, on mettait en place une stratégie de campagne et on voyait comment ça se passait. En théorie du moins…

Vous vous doutez bien qu’en tant que technologie militaire, l’armée à travers des cabinets secrets avait déjà mené ses propres recherches sur les manipulations possibles à travers le temps. S’il y a un dieu, et cette histoire me pousse à y croire, faut avouer qu’il a beaucoup d’humour. Plutôt que de tenter des petits changements, l’armée tenta immédiatement de modifier les grands événements de l’Histoire. Le cas le plus emblématique fut évidemment la mission Walkyrie qui visait à tuer Hitler en 1944.

Ce bout d’histoire ressemble à un échec cuisant pour les conjurés de l’époque mais toutes les tentatives qui ont été faîte pour tuer Adolf Hitler avant, pendant et après son accession au pouvoir se sont soldés par des échecs cuisants. Chaque mission envoyé du futur provoquait la même consternation. Par exemple, le petit caporal fut promu caporal après que toute sa tranchée fut décimée. Chaque fois qu’il apparut comme un survivant, s’en était inexplicable autrement que par la Providence.

Ce que l’Histoire n’a pas vu, c’est que chaque personne qui participa à ses missions ne put jamais revenir à son époque. Il étaient morts, portés disparus, comme évaporés. Après plus d’une centaine de tentatives et autant d’échecs, les expériences secrètes menées par l’armée s’arrêtèrent avec ce constat accablant et immuable : on ne change pas le cours de l’Histoire. Est-ce à dire qu’il n’y a qu’une histoire, comme s’il n’y avait qu’une seule ligne temporelle? Non bien sûr.

Mais les différentes lignes temporelles sont parfaitement hermétiques entre elles. Les recherches évoluent pour permettre d’observer ce qui se passe ailleurs dans « d’autres temps » mais personne ne veut prendre le risque d’intervenir. Le plus surprenant et que dans les autres temps, l’humanité essaie encore et toujours de changer le passé. Les même déconvenues forcent aux même résultats, enfin à leur absence.

Le grand public n’a pas été avertit de cette loi immuable ce qui risque de se révéler tragique avant que les gens ne comprennent ce que peut engendrer la volonté de modifier trop fort ce qui a été fait. Aussi sûrement que les lois du Karma ou du Talion agissent en permanence, il est strictement impossible de modifier le passé trop durement. Le plus surprenant est que quand un voyageur du temps ne fait qu’observer, les événements se remettent également tout seul en place sans porter préjudice à ce « touriste du temps. »

Cela explique en tout cas pourquoi aucun voyageur du futur ne s’est déjà manifesté dans le passé, enfin ouvertement.

Boris Matter pour Vérité Vraie Magazine, le 22 mars 2220, depuis la Lune.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s