blog

L’intention éthique (sans la morale)

-Article précédent : apprenez le magnétisme en 5 minutes…


Le problème éthique, de ce que j’ai pu voir sur les différentes formations, sont souvent en fin de parcours. On parle alors de « l’éthique du thérapeute » pour s’assurer que vous fassiez pas n’importe quoi avec votre magnétisme. Ici, nous ferons exactement l’inverse! Je vais d’abord vous parler d’éthique pour une raison évidente : si votre intention dirige votre travail comme magnétiseur, il vaut mieux s’attacher à ce que cette pensée soit aiguisée.

Avec notre verre d’eau, nous avons vu qu’une simple intention peut modifier son goût. Rappelons que la preuve scientifique passe au second plan, pourvu qu’un résultat se manifeste et qu’il soit fait en sécurité (on ne remplace pas le médecin traitant, ni son avis, ni sa consultation). Si un élément aussi important dans un corps humain se modifie aussi facilement à travers une pensée dans un verre d’eau, comment s’assurer que cette pensée soit juste?

Nous ne cherchons pas la morale, la sainteté, ni même le bien… Nous cherchons une pensée cohérente et pour ça, il faut correctement réfléchir à ses intentions. Le Larousse nous dit à propos de l’intention –: Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but ; ce but lui-même : « Mon intention première était de le persuader de partir« .– Elle se différencie de la pensée qui tend juste à créer une image mentale.

Le danger dans le domaine ésotérique, le magnétisme et autres domaines farfelus, se sont les intentions cachées. Un exemple souvent utilisé dans le développement personnel, et tout ce qui est loi de l’attraction est le suivant :

-Si vous voulez plus l’argent, ne pensez pas « j’aimerai plus d’argent/gagner au loto/une augmentation » car si vous étiez déjà riche, vous n’auriez pas besoin d’espérer de telles choses. Votre émotion renvoie cette intention : « je suis pauvre », sinon pourquoi vouloir plus d’argent? Et l’émotion que vous suscitez, s’amplifie…

De même, si vous cherchez à impressionner la galerie à travers une activité de magnétiseur, à vous mettre sur un piédestal derrière une histoire de don, ou à manipuler ce verre d’eau, le résultat ne pourra pas être une douleur qui se soulage, ou pas de façon durable. Après ce n’est pas l’unique raison des échecs que l’on rencontre mais une intention cachée est une bombe à retardement prête à vous péter au visage. Le meilleur moyen de s’en préserver?

Réfléchissez et posez-vous ces questions : Pourquoi développer une capacité à magnétiser? A quoi correspond-elle? Si vous pensez qu’il s’agit d’un simple fluide magnétique, ou d’une polarité positive et/ou négative dans vos mains, peu importe… Pourquoi développer cette capacité? Il n’est pas nécessaire d’y mettre une intention noble comme sauver le monde, ou soulager les douleurs de personnes désespérés, mais penser au principe de cohérence de vos intentions est essentielle. C’est la base de votre capacité!

Une intention comme, « je fais ça parce que c’est mieux pour elle/lui », oublie le principe de libre-arbitre. Si vous faîtes ça parce que c’est « mieux » pour quelqu’un, c’est que vous n’avez pas son consentement ou reçu une demande. Sinon, l’intention serait, « je le fais parce qu’on me le demande » (et que vous en avez envie et que vous en êtes capable bien sûr). Tout ceci pour illustrer quelques exemples et l’importance du libre arbitre, et de l’éthique.

Si vous vous sentez en mesure de modifier la consistance de ce verre d’eau, et que vous vous sentez capable d’influencer un être humain comme la Lune influence les marées, ne faîtes rien sans l’accord ou la demande personnelle de la personne concernée. Accepteriez-vous qu’on mette un médicament dans votre assiette, sans vous le dire, « pour votre bien »? Si vous acceptez la possibilité d’influencer physiologiquement un corps par la pensée, assurez-vous que le corps en question est d’accord car on ne peut pas tricher avec ces choses là.

L’éthique n’est pas seulement un cadre pour évoluer mais un outil puissant à maîtriser puisqu’il va diriger vos intentions. Et pour ça, le quotidien est un terrain d’entraînement infini puisqu’il va nécessiter de gérer ses émotions. Si la gestion émotionnelle était évidente, l’éthique ne poserait aucun problème : tout le monde ferait ce qui est juste. MAIS, la peur, le bonheur, la joie, la tristesse, la sensation de justice ou d’injustice sont issues de certaines de nos actions et de ce que nous en tirons comme émotion ou profit, comme bien matériel ou satisfaction personnelle.

Je vous renvoie vers la pyramide des besoins de Maslow pour voir où se situe plus ou moins votre spectre émotionnel en termes de besoins fondamentaux, mais ensuite, demandez-vous si ce que vous faîtes est juste, cohérent… D’autant que votre sphère d’influence est essentielle dans ce processus. Prenons un nouvel exemple : vous êtes au volant ou dans une file d’attente dans un service administratif et c’est trop lent pour vous… Un mauvais conducteur ou une personne de mauvaise volonté provoque en vous une réaction chimique : du stress!

Est-ce que vous vous énervez? Est-ce que vous râlez en soufflant bruyamment pour exprimer à haute voix mais pas trop votre mécontentement? Est-ce que vous faîtes un exercice respiratoire et/ou de visualisation pour travailler votre magnétisme et réduire votre stress?

Observons maintenant les intentions cachées de ces trois réactions :

-Vous vous énervez. Rien ne change et vous subissez l’émotion. La colère déclenche ensuite une réaction physiologique qui vous tend, en même temps qu’un peu de dopamine. Cette petite adrénaline vous nourrit. Vous êtes en colère parce que c’est légitime! Sinon pourquoi le seriez-vous? Mais c’est votre émotion, et votre devoir de la gérer… Si vous souhaitez entamer un travail dans le magnétisme ou tout autre domaine (ésotérique).

-Vous râlez et soufflez bruyamment. En voiture, le passager se prend votre mécontentement en pleine face. Dans la file d’attente vous propagez votre mécontentement, sinon vous seriez en train de serrer les fesses en silence. Mais si vous aviez un vrai pouvoir de changer les choses, vous iriez directement voir la personne concernée. Vous pouvez espérez que votre mécontentement visible va faire bouger les choses, mais à quel moment pensez-vous que la personne qui vous mets dans cet état va se dire « Ah. Je vois que mon comportement contrarie un autre être humain et je vais donc le changer » ?

-Vous ne pouvez rien faire. Le conducteur devant vous va continuer. La file d’attente va aller au même rythme mou et lent… Mais vous pouvez modifier votre respiration, vos pensées, vos intentions. De cette façon, vous restez dans votre sphère d’influence. Quelle que soit les autres, vous êtes calme, vous sentez une chaleur et des fourmillements envahirent vos mains. Votre cerveau vous envoie de l’endorphine suite à l’apport en oxygène issue de votre respiration… Vous travaillez un certain sens de l’éthique. Vous êtes cohérent.

Une fois de plus, le but, n’est pas de devenir parfait, ou un moine zen mais d’apprendre à gérer ses émotions, et son influence sur le monde. Pensez-y la prochaine fois que vous commenterez une publication sur un réseau social à propos de la conspiration mondiale. Être un exemple au supermarché est plus utile que d’exprimer votre sens aigu de la justice sur le web… C’est aussi plus difficile parce qu’évidemment, l’éthique est à géométrie variable.

L’exemple de l’argent est le plus frappant. Mon activité est le plus souvent critiqué par ceux qui estiment que je dois le faire gratuitement au nom du don. Pourtant je propose un service qui soulage des douleurs en bout de parcours médical, à un prix raisonnable (moins de la moitié d’une cartouche de cigarette). Quelle est mon intention quand j’effectue une séance? Je laisse la question ouverte. Les sceptiques me laissent tranquille comme je garantis le remboursement de chaque séance en cas d’inefficacité…

Quand j’étais barman, que je servais de l’alcool à des gens ivres à une heure tardive de la nuit, la question morale et éthique était moins pesante qu’aujourd’hui. L’essentiel n’est pas ce que vous en pensez, mais sert juste à illustrer que : mon intention est claire pour mon esprit et qu’elle me permet d’exercer mon activité, à juste prix.

L’argent est un excellent moyen de fixer votre éthique, pas dans la somme gagnée ou perdue mais dans sa gestion. Déclarez vous et payez vous vos impôts avec justesse? Ce n’est pas pour juger ou distribuer les bons points, mais pour illustrer ce lieu commun : en général, un sens élevé de l’éthique est plus difficile à mettre en place. Comme disait Yoda : « Plus puissant est la Force. Illusion, est le côté obscur de la Force ».

De même, n’espérez pas sous-traiter votre éthique à un quelconque guide spirituel, aussi lumineux soit-il! Ils ne sont pas les facteurs d’une intervention divine mais des exemples qui permettent de travailler des problématiques en transcendant leur qualité. Demander l’aide de Jésus par exemple se fait pour travailler l’idée que vous vous faîtes de l’amour inconditionnel. Si vous souhaitez qu’il aime à votre place, attendez-vous à être testé…

L’article du jour était long et fastidieux, mais pour des raisons évidentes : si vous êtes trop fainéants pour lire jusqu’ici, j’espère bien vous refroidir pour lire la suite. Maintenant, si finalement, le magnétisme c’est pas pour vous mais que vous voulez un truc pour vous amuser et briller en soirée je vous suggère ce livre d’hypnose de rue : la voix de l’inconscient. Il y a pleins de choses sympa à apprendre, et l’éthique en fait partie.

Pour résumé : travaillez vos intentions en vous demandant pourquoi vous faîtes ce que vous faîtes ou pourquoi vous désirez ce que vous désirez? C’est cette pensée qui est le point d’accroche entre votre intention, et la réalité que vous modifiez dans le verre d’eau! Un dernier exemple?

Pourquoi vouloir de bonnes notes à l’école, alors que l’école n’apprends pas à être heureux? Je vous laisse imaginer les intentions cachées… (S’il vous plaît n’écrivez pas votre opinion dans les commentaires sur le système éducatif national ou international. C’est juste un exercice de réflexion individuel et silencieux…).

Dans deux semaines, nous verrons comment casser les deux notions d’espace et de temps pour votre cerveau. Sinon comment rendre l’impossible possible?

A dans deux semaines.

Bien à vous,

Boris


-Article suivant : L’espace, le temps et l’infini


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire : Votre Santé, Votre Pognon.


Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s