blog

A la poursuite de l’horizon

-Article précédent : Puissante est la force de l’intention

C’est drôle de penser comment la perception de quelque chose d’aussi simple que l’horizon a évolué. Avant les découvertes récentes et les preuves pour l’humanité que la Terre est ronde (même si le consensus n’est pas accepté par absolument tout le monde), l’horizon était un morceau de l’infini qu’on ne pourrait jamais saisir. Il symbolisait le soleil qui se lève ou qui se couche, la réunion entre le ciel et la terre, et le seul moyen que l’on avait d’en saisir la substance était de se rendre sur le toit du monde, au somment de l’Everest où l’on raconte que l’on perçoit justement la courbure de la terre à l’horizon.

Et puis maintenant, vous avez accès via YouTube aux caméras de la station spatiale internationale qui diffuse en permanence sa perception du globe où l’horizon d’une mer et d’un ciel qui se rejoignent est devenu un espace infini où il est impossible de compter les étoiles. Le plus fou c’est que quelque soit notre perception grandissante d’une limite qu’on repousse, la gravité sera toujours là pour nous ramener sur terre. Imaginez que dans quelques milliers d’années, notre technologie nous permette de voyager un peu comme dans Star Wars, il y aura toujours de la gravité partout.

« Ok Boris, et maintenant, pour avoir un million de dollars et la femme de mes rêves avec la Loi de l’Attraction, je fais quoi de l’horizon et de la gravité? » Eh bien, vous savez, dans nos conceptions farfelues qui mélangent pseudo-sciences, bullshit quantique et bienveillance New Age, le plus important n’est jamais « la preuve irréfutable » mais la perception que nous donnons à notre cerveau du monde qui nous entoure. Si vous pensez qu’il pleut à cause de la météo, ou à cause d’un dieu qui vous remercie et arrose vos récoltes, votre état émotionnel sera bien différent.

Avec la perception d’un infini qui s’étend en même temps que l’on s’en rapproche, vous donnez cette idée saugrenue à votre cerveau que « c’est possible! ». L’avantage de l’infini, c’est qu’il y aura toujours un bout de chemin à parcourir. Et la gravité vous rappelle cette chose invisible qui vous attire invariablement vers le centre de la terre. Notre conception de la gravité est rendue possible par la science mais mettez-vous à la place de Newton quelques instants. Quel éclair de génie a été nécessaire pour comprendre ce concept scientifique?!?

Si vous me lisez depuis janvier, vous avez certainement opéré de grands changements dans votre vie parce que votre conception de lois immuables a évolué et vous vous en servez pour vous rapprocher de cet espace infini en ayant les pieds collés au sol. Si en plus vous avez agi en vous déplaçant vers l’horizon, vous avez forcément donné du grain à moudre à votre cerveau. Alors pourquoi parle-t-on de Loi de l’Attraction dans quelque chose qui ressemble à du bon sens?

Parce que si vous dîtes aux gens de faire preuve de bon sens, il y a des chances que l’argument ne soit pas convaincant! Quand on parlait de sandwich au pâté dans l’article précédent, je pense que vous comprenez où je voulais en venir. Une fois de plus, peu importe que vous pensiez que c’est magique ou strictement scientifique! L’important c’est ce petit combustible qui va vous permettre d’avancer.

Vous avez déjà essayé un nouveau régime? Ou d’économiser 10 euros par jours/semaines/mois? Ou tenter de faire du sport 3 fois par semaine? Si vous ne prenez pas exemple sur l’horizon et la gravité, vous risquez de décrocher en chemin. Alors avant le dernier article dans un mois, fixez un horizon (une grosse voiture, une grosse baraque, un million de dollars) mais surtout pas « être heureux », « se sentir épanoui » ou quelque chose qui ne s’inscrit pas dans un processus!

Admettons que vous pensiez « je veux être heureux ». Vous détournez complètement l’essentiel de la réflexion à avoir. Maintenant, vous êtes convaincu qu’avec un million de dollars, tout vos problèmes seront résolus. Je n’insisterai jamais assez sur le fait que si c’était le cas, on ne verrait aucun millionnaire malheureux et que ce sont des gens comme vous et moi. Penser « moi je serai différent » est présomptueux mais j’imagine qu’une fois qu’on aura tous notre million nous serons vite fixés.

Bref! En focalisant votre attention sur l’horizon, vous fixez le chemin à parcourir. Peut-être qu’en chemin justement, avec toutes les complications que ça va entraîner, vous finirez par changer d’avis et vous vous rendrez compte que l’espace étant infini, l’horizon peut ressembler à un mirage, encore plus quand on sait que la terre est ronde (enfin je crois). Le message caché derrière la découverte de l’horizon c’est ce truc que on ne sait jamais si on en est au début ou à la fin. Et immanquablement, le soleil finit par se lever et se coucher…

A bientôt pour le dernier article,

Bien à vous,

Boris

-Prochain et dernier article sur la Loi de l’attraction à paraître le 19 décembre-


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire pour prospérer et être en meilleure santé.


Tous droits réservés – Boris Matter- 2020-2021

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s