Catégorie : blog

Saisir la chance à 2% près

« le calcul montre que si l’intensité de de la force nucléaire forte avait été légèrement plus importante (à peine 2%), dès les premières minutes de Big Bang tous les proton auraient fusionné pour former ce qu’on appelle des diprotons […] Cela aurait empêché l’apparition des étoiles, et des tous les éléments qui nous sont familiers« . Tiré du livre « Insoluble mais Vrai » de David Louapre, créateur de la chaîne YouTube « science étonnante » que je vous recommande vivement.

Alors pourquoi vous parler de cette constante un 3 janvier. Parce qu’elle symbolise un des nombreux miracles de la vie. Je ne me servirai pas de ce fait scientifique pour démontrer un point de vue. J’ai toujours balayé la preuve scientifique de la main car elle n’aide pas les résultats dans le cadre de mon activité. Mais intéressons nous symboliquement à ce que signifie ces petits 2%.

Après 2020, certains dans mon entourage ont estimé qu’ils avaient beaucoup de chance, et d’autres beaucoup moins. Par principe, la vie est une chance formidable. Sans cette justesse à 2% près de cette valeur, rien n’aurait existé à l’origine. Et ce n’est pas la seule valeur qui a permis la création de la matière à sa création. Sans rentrer dans le détail et parce que je ne suis pas sûr de l’expliquer correctement, considérez juste que la densité de la matière et de l’énergie dans l’Univers permet parfaitement à ce dernier d’exister. Si sa valeur bougeait de 0,2%, rien de tout ça n’existe.

« Tout ça » peut donner le vertige sur le sens de notre vie, surtout après les 365 derniers jours. Et pourtant, votre naissance reste un miracle. Sur des millions de spermatozoïdes, c’est vous qui avez fécondé l’ovule, mais ça, vous l’avez certainement déjà entendu. Quand on a un loyer de retard et les comptes dans le rouge, c’est pas aussi réconfortant que quand on sirote un cocktail au bord de la plage. MAIS, votre vie reste un miracle. Votre cœur va battre des milliards de fois dans une vie, inlassablement, même si vous fumez deux paquets par jour en buvant un litre de whisky.

Si l’année commence difficilement, vous pouvez ruminer votre peine, mais sur 7 milliards de vies, il y en certains qui doivent être heureux. C’est autant d’ovules fécondés un jour et de cœurs qui battent. Il doit bien en avoir un ou deux qui peuvent servir d’exemple.

Si la matière voulait rendre la vie pénible, elle aurait donné quelques étoiles dans le ciel la nuit, mais il y en a des milliards de milliards. Plus intriguant encore, le nombre de connexions possible dans le cerveau qui possède plus de connexions POSSIBLE (ce qui signifie que tout n’est pas en activité, un peu comme un potentiel inexploité) qu’il y a d’atomes dans l’Univers.

Même si vous connaissez quelqu’un d’idiot qui semble loin d’utiliser ce potentiel, il a la même chance que vous, au moins à un certain niveau. Il en existe plein des trucs bizarres pour espérer quelque chose en 2021. Imaginez qu’un melon ne donne que quelques graines pour en planter d’autres… Chaque fruit permet une abondance folle pour se reproduire. (ce qui explique les naissances élevées en septembre… comprenne qui voudra).

Alors la chance dans tout ça, que fait-elle quand vous tombez malade? Quand vous avez un accident? Quand vous perdez au poker avec une paire d’AS face à un 2 et un 7 dépareillé? Même si dans nombre de mes théories de comptoir, le temps semble une illusion, il est nécessaire. Votre vie a surgit du néant telle que vous la connaissez en 14 milliards d’années. Si vous avez quelques kilos en trop, ils sont arrivés certainement bien avant le 24 et le 31 décembre. Les destins basculent en un instant mais ils sont le résultat d’événements qui parfois nous échappent.

Et pourtant, avec une bonne émotion, la chance se provoque et se génère. Peut-être que c’est vous qui aviez le 2 et le 7 et que vous avez gagné face à la paire d’AS. Peut-être que vous êtes en bonne santé et que vous avez vu quelqu’un manger sainement et faire du sport tomber malade. Peut-être que vous connaissez quelqu’un qui a minci pendant les fêtes…

Sur 7 milliards d’êtres humains, tous ont eu une chance inouïe de naître, parfois dans d’excellentes conditions, et parfois beaucoup moins (guerres, misères, maladies, etc…). Mais si l’Univers a créé un équilibre avec ces 2%, et qu’il a engendré une matière qui se génère avec autant d’abondance (des milliards de milliards d’étoiles et de connexions dans les neurones), peut-être que vous pouvez en saisir un morceau pour 2021 et les années à venir.

Que la chance soit avec vous.

Boris


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire : Votre Santé, Votre Pognon.


Tous droits réservés – Boris Matter- 2020-2021

Le prix pour finir la formation

-Article précédent : Vous êtes le centre de l’Univers

Cette formation, je la vois un peu comme un produit de luxe : il n’y a jamais de promotion. Le prix est fixe et élevé car il donne de la valeur au produit. Cette formation, quoi que vous en pensiez à un prix in fine. Pour ceux qui me suivent depuis le début, vous savez quel point de départ a motivé la transmission de mon savoir. Je n’aime pas les révoltes parce que je les trouve révoltantes, même quand on y mets de bonnes intentions. Il m’aura fallu plus de six mois, mais voilà je suis apaisé et le but que je m’étais fixé est atteint : permettre à chacun de développer cette capacité qui me fait vivre aujourd’hui : le magnétisme.

Quand j’ai commencé mon activité, il fallait que je puisse définir en un mot ce que je fais. Je ne suis pas guérisseur (c’est votre corps qui guérit de la même façon qu’un médecin ne vous guérit pas, il vous donne un remède pour que votre corps guérisse), et ce que je fais reste une simple prestation de service, dans le bien-être. J’aide à soulager des douleurs insolvables après plusieurs examens médicaux et aucun traitement satisfaisant. Chacun peut y parvenir, j’en reste convaincu. Peu importe le « fluide magnétique », ou votre « éveil ». Si vous êtes en mesure de penser ET d’éprouver une émotion, vous êtes en mesure de « magnétiser ».

Si vous avez lu tous mes articles, vous avez compris que cette capacité s’étale bien au-delà d’un simple « pouvoir » de méditation ou de concentration. Je n’ai pas voulu monétiser ma formation jusqu’à aujourd’hui pour une raison simple : je n’ai fais aucune formation pour apprendre à développer et utiliser cette capacité, et ce que je n’ai pas lu, des personnes bienveillantes ont accepté de me l’apprendre ou de m’indiquer comment le faire. J’imagine que je ne créé pas assez de valeur pour le vendre dans le cadre d’une formation.

Pourtant, si vous souhaitez développer vos connaissances en suivant la voie que j’ai emprunté, il faudra investir dans chaque livre que j’ai recommandé. Je vous épargne ceux trop inutiles qui m’ont fait perdre mon temps, et je cache évidemment ceux qui rendrait l’apprentissage trop facile. Mais chaque livre qui dirige vers un lien depuis les précédents articles, est un livre que j’ai lu et que je vous invite à lire. J’ai pris quelques années pour les lire, mais avec de l’assiduité, ça ne prends que quelques mois. Il doit y avoir quelques centaines d’euros de livres qui accumulent le savoir de plusieurs vies et qui sont utiles pour développer une intention bienveillante.

Je me permets de paraphraser mon meilleur ami pour expliquer pourquoi : il est nécessaire de lire par altruisme! Pas seulement pour se remplir de connaissance et éventuellement briller en société, mais surtout pour comprendre, comment d’autres personnes ont vécu à travers le temps et le monde, comment d’autres personnes ont été heureuses et peut-être trouver un moyen à mon tour d’être plus heureux et de le propager ensuite.

Tous ces livres, m’ont permis de comprendre et d’en apprendre plus sur cette fantastique capacité à soulager certaines douleurs. Chaque livre que je vous suggère a été une page de plus pour apprendre et je préfère vous vendre leur travail de formateur et/ou d’écrivain, que me l’approprier. Mon seul talent dans tout ça c’est peut-être d’avoir développer une capacité, au-delà d’une certaine moyenne, et de vous dire quoi lire pour la développer.

Vous pourrez trouver des formations, des vidéos, du contenu gratuit même, mais rien ne remplacera le temps investit (un livre contient l’équivalent parfois de dizaines d’heures de vidéos explicatives), et de l’entraînement. En ce sens, ce cycle de formation est certainement plus cher que ce que vous trouvez actuellement sur le web. Si vous devez trouver quelqu’un pour vous guider, vous savez déjà comment trouver cette personne et c’est une aide qu’aucun argent ne peut acheter, même avec toute la bienveillance du monde.

J’ai quelques dernières recommandations si un jour vous souhaitez utiliser mes méthodes dans un cadre professionnel : Garantissez le remboursement de chaque séance, et si vous souhaitez former quelqu’un, faîtes le gratuitement. Mon espoir caché, en dehors de faire connaître mon travail par le plus grand nombre, c’est que d’autres puissent développer cette capacité et qu’un tissu de thérapeutes se propage. La garantie de remboursement et la gratuité de cette formation sont censés garantir l’éthique des praticiens en devenir.

La seule chose qui puisse faire autorité, c’est votre libre-arbitre, et vos décisions.

Avec toute ma gratitude si vous m’avez lu jusqu’ici (et même si vous n’avez lu que le premier article). J’espère de tout cœur que ça permettra à des vocations d’éclore et que j’aurai la sagesse de rester modeste (c’est ma première qualité :D). Si besoin, je sais que Dieu ou celui qui gère là-haut, tient une comptabilité irréprochable dans l’Univers. Gardez-ça en tête, au cas où…

Portez-vous bien,

Boris


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire : 

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

Vous êtes le centre de l’Univers

-Article précédent : la formule chimique des anges

« On surestime souvent ce qu’il est possible de faire en un an, et on sous-estime souvent ce qu’il est possible de faire en cinq ans ». Ce n’est pas de moi mais de ce livre « Millionnaire avec la stratégie du paresseux« . Deux choses auxquelles j’aspire… Mais le plus intéressent pour notre activité, c’est cette faculté à concevoir la matière dans l’espace et le temps; et son influence sur son environnement.

Je vais donc redonner ici dans l’ordre, le protocole à suivre et développé ces dernières semaines. L’aspect « technique » comme l’apposition des mains, la respiration, vous appartient totalement. Si je vous donne une recette de crêpe, vous achèterez de la farine, peu importe la marque. C’est possible d’appliquer ces étapes sur place ou à distance. Le plus important encore une fois n’est pas la technique de respiration ou comment placer ses mains, mais votre intention (éthique et bienveillante).

Comprenez bien tout d’abord que votre conscience est le point central de l’univers, au juste milieu de tout, quelque part entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Il faut créer un lien entre votre conscience, l’espace derrière toute forme de création et la personne pour qui vous souhaitez effectuer une séance. Il faut ensuite relier sa problématique à tous ceux qui ont la même problématique.

Vous êtes toujours là? Il suffit ensuite de projeter une intention de solution sur le problème précis de la personne. Imaginez -> c’est comme si vous pouviez raconter un film en projetant le film d’un coup, comme une bulle de souvenir. De même quand vous pensez à Star Wars par exemple, vous ne repassez pas toute l’histoire dans votre tête? De la même façon, vous projetez une intention.

Ensuite, il faut laisser l’énergie de votre intention modifier la matière. Même si sans masse définit, il est difficile de parler d’énergie derrière une intention, c’est pourtant elle qui modifie et soulage les douleurs. Maintenant, le plus délicat est fait : votre protocole d’intention a permis de modifier l’état ressentit par quelqu’un.

Pas besoin à ce stade de se chiffonner sur une preuve scientifique quelconque. J’en ai suffisamment parlé pour dire qu’elle est inutile dans notre cas car seul le résultat compte… Même s’il ne vous appartient absolument pas. En votre qualité de thérapeute, magnétiseur, vous devez être uniquement préoccupé par le processus que vous mettez en place. Le résultat ne vous appartient absolument pas.

Vous mettez en place une intention comme on projette un film, ensuite on espère que le corps réagit (en général il réagit). Si ça ne fonctionne pas comme vous l’espérez, ça arrive. Il peut y avoir mille bonnes raisons que ça ne fonctionne pas. Si c’est le cas, c’est inutile de dire ou penser que la personne n’est pas réceptive. Quand vous prenez un médicament efficace pour votre voisin et parfaitement inefficace pour vous, le médecin ne vous dit pas que vous n’êtes pas assez réceptif. C’est parfois juste la faute à pas-de-chance.

Ensuite, le temps est le dernier élément nécessaire. Il arrive que certains résultats soient fulgurants mais ce n’est pas la norme. Ce que l’on vise comme résultat visible, c’est une simple amélioration. Si vous avez quelqu’un qui souffre à 8/10 sur une échelle de douleur et qu’elle est ramené à 5/10 par exemple, c’est que le processus est en place. Il suffit de laisser faire ensuite.

Au fur et à mesure, vous peaufinerez votre ressenti et vous pourrez vous « spécialiser ». Si vous faîtes tout à la fois (Reiki, lithothérapie, voyance, magnétisme, réparateur de frigo…) je trouve ça suspect mais ça n’engage que moi. Ma méthode évidemment n’a rien d’Universel mais je reste convaincu que tout le monde peut s’y former et faire ce que je fais.

Le 18 décembre, ça sera la conclusion de quatre mois qui ont été intense pour moi je l’avoue. Je vous donnerai les derniers détails de ma « méthode » et quelques règles impératives à suivre même si elles suivent le bon sens en général. Vous serez alors presque prêt pour exercer et pratiquer le « magnétisme » tel que je le pratique. Pas de polarité négative ou positive mais ce précepte réduit à sa plus simple expression : quelqu’un souffre, il est soulagé. (En termes le plus réducteur possible : Tamal/Taplumal)

Le reste : les anges, les guides de lumière, l’énergie de l’Univers, c’est du froufrou. Si quelqu’un souffre, seul le résultat compte pour lui, et le processus pour vous.

On se donne rendez-vous dans trois semaines pour finir de voir les derniers détails.

Portez-vous bien.

Boris

-Article suivant : Le prix pour finir la formation


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

La formule chimique des anges

-Article précédent : Ecouter et soulager

S’il y a bien des anges, des guides de lumières, des êtres de la forêt prêt à nous aider, ils ont forcément une constitution chimique! Un agrégat d’atomes, eux-mêmes formés de noyaux et d’électrons qui tourbillonnent autour doivent agiter cet amas de matière. Comment agir sur cette matière?

On a déjà parlé de verres d’eau, d’émotions, d’intentions et du libre-arbitre. Mais aujourd’hui, ce qui nous intéresse c’est l’influence de votre pensée sur la matière. Quand vous effectuez une séance, votre pensée va littéralement influencer le corps d’un(e) inconnu(e)? Une douleur qui disparaît, un apaisement durable sur un stress aigue, une inflammation qui diminue.

Certains protocoles encouragent à « absorber le mal » et à ensuite l’évacuer. Si vous pouvez permettre à un corps d’évacuer une douleur en l’absorbant, vous pouvez lui permettre de l’évacuer seul. Le corps est beaucoup plus intelligent qu’on ne l’imagine et le principe même de la vie révèle sa magie : une cellule se divise et se reproduit au point de former un être humain.

J’ai déjà évoqué dans un article précédent la nécessité de casser la notion de temps et d’espace pour permettre au cerveau de développer son réseau neuronal dédié à influencer la matière. Mais l’autre utilité essentielle c’est de concevoir une pensée « globale ». Vous savez cette histoire du tout relié? Il faut la concevoir car votre intention « nourrit » un océan d’intentions. Voyez ce que ça provoque dans un mouvement de foule par exemple.

Evidemment, il n’y a aucune preuve scientifique tangible de ce que j’avance. Mais faîtes le test lorsque vous effectuez une séance. Une première où vous aurez votre intention, « simplement ». Et une autre, où vous visualisez votre intention qui se confond avec la masse d’intention. Quelqu’un qui pense « j’ai mal » à juste titre bien souvent, va envoyer cette intention dans un agrégat d’intentions de personnes qui ont mal également.

Voyez ça comme un océan. Vous soulagerez cette douleur beaucoup plus efficacement si vous prenez en compte l’océan en question. Il suffit ensuite d’imaginer que votre séance va influencer la masse de personnes qui ont une douleur en particuliers. Et comme le temps et l’espace n’existe pas dans notre conception de la séance, il y a un endroit quelque part, où il n’y a que des intentions douloureuses qui lient une personne à son corps.

On ne cherche pas à casser ce lien, mais à le diriger vers quelque chose de plus agréable : un soulagement. Parce que, aussi farfelu que paraisse mon activité, il se passe quelque chose. Le fameux, « et pourtant elle tourne » de Galilée s’applique ici. « Et pourtant, ça fonctionne! ».

Quelle importance de visualiser ce lien à un océan d’intention?

Parce qu’elle est un lien entre la douleur et le corps. De la même façon, vous ne pouvez pas dissocier la douleur de votre orteil quand il se cogne contre la table basse, même si c’est « psychologique ». A supposer également que ça soit purement psychologique, il faudrait dans ce cas changer la psychologie de tous les sceptiques qui n’arrivent pas à se soulager quand des autres y arrivent très bien!

Alors pourquoi s’intéresser aux anges? Eh bien, si ils sont en mesure d’influencer notre vie, ils touchent à la matière d’une façon ou d’une autre, sinon on pourrait attribuer ces changements à un simple procédé physique. Mais si on accepte de penser qu’un type avec des ailes nous veut du bien et provoque la réalité pour qu’elle s’adapte à nos désirs bienveillants, il suffit de reproduire le processus.

Puisqu’ils ont la réputation d’avoir le don d’ubiquité, ils doivent être capable d’être à deux endroits à la fois, et d’aider deux personnes qui ne se connaissent pas au même moment. Finalement, si les anges existent, nous sommes l’océan d’intention qu’ils influencent et nous les appelons à nous par nos émotions.

ça serait beaucoup plus simple s’il était les facteurs de nos désirs auprès du créateur. Mais c’est bon pour les contes pour enfants, avec les gentils et les méchants. Nous on parle de choses concrètes ici!

Portez-vous bien,

Boris

-Prochain article : Vous êtes le centre de l’Univers


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écris. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

Ecouter et soulager

-Article précédent : Mettez du karaté dans votre vie ! (et de la vie dans votre karaté)

Les émotions, quelle plaie! Vous pensez peut-être que votre raison vous permets de naviguer tranquillement dans les fluctuations de la vie, mais si c’était le cas, personne ne boirait, et tous les joueurs de casino s’arrêteraient après leur premier gain. Et l’émotion suit toujours la même histoire que l’œuf et la poule. Avez-vous une émotion à cause de l’événement, ou l’émotion provoque-t-elle l’événement?

Cette question essentielle commence à devenir présente car quand vous effectuez une séance de magnétisme, vous êtes complètement dépendant de l’émotion que suscite votre client (nous disons client car aucune loi n’autorise à parler de patient : C’est pour les médecins. Rien ne vous empêche de considérer ce client comme un patient maintenant).

Après plusieurs semaines à transmettre une information à un verre d’eau de 20ml, vous êtes certainement curieux d’essayer avec un verre d’eau d’1,70m. Pour ça il va falloir respecter un premier défi : ne donnez votre opinion, que si on vous la demande. Quand on débute dans le domaine ésotérique, le syndrome de l’expert est assez fréquent, mais celui de l’écoute bienveillante active beaucoup moins. C’est primordial, d’écouter et de comprendre le besoin de la personne qui vous parle, par-delà les mots.

Quand vous y pensez, c’est quelque chose de très difficile. Parce qu’un deuxième facteur intervient. Vous devez vous assurez que vous écoutez avec bienveillance l’expression d’un besoin, tout en évitant de devenir une poubelle pour les émotions (encore elles) de votre interlocuteur. Cet exemple que j’affectionne particulièrement, est tiré de l’excellent ouvrage « la voie du sentir » de Luis Ansa.

Imaginez que vous soyez avec quelqu’un (un collègue de travail ou un membre de votre famille) et que ce dernier prenne un seau d’ordures et qu’il le jette à vos pieds. Quelle serait votre réaction? Maintenant, dîtes-vous que quelqu’un qui vient se plaindre de la météo ou des malheurs de la vie, a le même comportement. Refusez qu’on jette ses ordures à vos pieds!

Après un passage dans l’armée, j’ai eu l’occasion de reprendre du service en restauration. Chaque fois qu’un collègue venait me dire « j’ai mal aux pieds », je répondais froidement « si je ne peux rien faire pour t’aider, je préfère que tu le gardes pour toi ». Vous pouvez trouver ça dur, mais sans solutions envisagées, c’est mettre ses ordures à vos pieds plutôt que dans une poubelle.

Maintenant, comme thérapeute, comprenez bien que la situation est bien différente. Par définition, la personne qui franchit la porte du cabinet est quelqu’un qui cherche une solution et demande de l’aide. Peu importe les factures à payer, ou les impôts ou la météo, mon devoir suprême c’est de trouver une solution et de la mettre à disposition, d’autant plus si je facture ma prestation.

Alors comment diriger son intention, sans être esclave de l’émotion? Attachez vous au processus et laissez le résultat à la personne qui vous consulte. En cas d’échec, ça ne signifie absolument pas qu’il faille mettre la responsabilité sur le client, c’est juste la faute à pas-de-chance. Et à part Jésus, je ne connais personne qui a une réussite à 100%. Il a pourtant finit sur la croix alors peut-être que 90%, c’est pas si mal finalement.

Demandez également à la personne de confirmer votre ressenti si vous le souhaitez : « je sens une douleur à ce niveau exact, est-ce que ça vous parle? ». Evitez les phrases interronégative du genre « n’auriez vous pas une douleur au genou? ». Il faut toujours rester dans le constat le plus stricte et accepter l’erreur parce que seul le résultat compte même si vous ne maîtrisez que le processus.

Demandez sur quelle échelle se situe la douleur entre 1 et 10 et soulagez-la. Si vous passez de 8 à 6, alors c’est « gagné ». Il suffit de recommencer. Le principe est le même que le verre d’eau. L’écoute bienveillante active est la clé de votre intention. Vous répondez à un besoin clairement défini sans faire de miracle. Si quelqu’un vous dit « j’ai mal au dos », inutile de parler des anges, des chakras ou des guides de lumière. Donnez votre opinion, uniquement si on vous la demande et soulagez le dos.

L’interaction entre les émotions de deux êtres humains est très bien racontée également dans le roman initiatique « la prophétie des Andes » de James Redfield, best-seller des années 2000. Vous voyez l’interaction entre le verre d’eau et votre intention de paix, d’humour ou d’amour.

Que se passe-t-il quand le verre d’eau pense aussi?

Prenez soin de vous,

Boris

-Article suivant : La formule chimique des anges


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

Mettez du karaté dans votre vie! (et de la vie dans votre karaté)

-Article précédent : l’espace, le temps et l’infini

Pour passer une ceinture noire de karaté, 1 an est suffisant mais il faut en moyenne 3-4 ans si vous êtes assidus et réguliers selon les clubs. Après chacun a sa théorie, en fonction de la variante de la discipline (il y a pleins de sous-genres, plus ou moins violent/efficace), et surtout en fonction de ce que vous voulez en faire.

Il y a aussi des débats qui s’animent facilement pour savoir si c’est un sport ou un « art martial ». De mon point de vue, c’est comme se demander si un couteau est « un objet tranchant pour manger » ou « une arme qui favorise l’homicide ». Mais alors, pourquoi je vous parle de karaté, dans une formation qui touche au magnétisme?

Parce que c’est une discipline que je connais (un peu) et qui permets de travailler les 4 piliers de votre santé : la respiration, l’activité sportive, l’activité spirituelle, l’alimentation (d’une certaine façon). Si vous aspirez à pratiquer et développer certaines capacités, connaître et activer tous ces piliers est indispensable. Vous êtes libre d’en négliger un ou plusieurs, mais comment être efficace dans ce cas?

Toujours à propos de karaté, comme dans beaucoup d’activité sportive où plusieurs personnes sont présentes, il est probable qu’on vous demande de « laisser vos problèmes aux vestiaires ». Si c’était aussi simple, personne ne se mettrait en arrêt de travail à cause d’une déception, et nous serions sans cesse à 100% de notre capacité à effectuer une tâche, ennuyeuse ou pas.

L’inverse est possible également, mettre du karaté dans sa vie! Voyons comment cette discipline sportive a inspiré la société nippone :

Mue par une tradition millénaire de guerres civiles, l’histoire japonaise a développé par nécessité l’art de survivre à main nue. Cette survie demande une adaptation constante et la transmission d’un savoir oral et hermétique. Cette faculté d’adaptation était présente sur les champs de batailles où chaque guerrier était capable de soigner, réanimer, guérir les blessés (sous le feu ennemi parfois). Comment cette adaptation s’est ressentie plus tard?

Eh bien, le Japon s’est montré particulièrement doué quand il est passé d’un système féodal et moyenâgeux à une industrialisation forcée passant d’un pays « arriéré » vers 1870 à la 2e puissance économique mondiale et la 1ère en termes de technologies à la fin du dernier millénaire. Je pense (seul certainement) que cet instinct de survie s’est avéré très utile dans les « affaires », quand le fusil n’était plus aussi efficace pour diriger.

Dans les années 1990’s, quand on regardait le Japon, croyez-moi (ou pas), on imaginait le Japon comme le futur au présent. C’était avant le 1er Iphone… Mais pour le karaté et une conception et une pratique large de l’art de se battre, de tuer et de guérir, je vous suggère 3 livres d’Henry Plée :

Comme toute pratique qui demande un travaille sur les 4 piliers déjà évoqués, il donne un certain pouvoir éthique comme la confiance en soi et la faculté de protéger quelqu’un de plus faible ou moins éthique comme « écraser par la force quelqu’un de plus faible ».

Le magnétisme ne donne pas ce genre de pouvoir mais elle interroge également : pourquoi développer cette capacité?

Vous pensez que je me répète. C’est le cas et normal. Qu’avez-vous appris que vous n’avez pas répété inlassablement? Alors dans les deux prochaines semaines, vous avez de quoi faire entre la respiration, le sport, la méditation et l’alimentation (et toujours le verre d’eau!). Faut-il manger un aliment? Faire une technique de respiration particulière? Evidemment non, sinon ça serait trop facile.

Le magnétisme est un domaine qui demande beaucoup d’investigation et de pratique, mais c’est comme une ceinture noire : c’est plus utile si vous êtes heureux. Etes-vous en mesure de générer de bonnes émotions dans votre sphère d’influence? Un type dont j’ai oublié le nom a dit « il n’y a pas de pouvoir, il n’y a que l’abus du pouvoir », alors cherchez à générer du bonheur et de la santé. C’est un super pouvoir qui n’en a ni la couleur, ni l’odeur et pourtant…

Alors pourquoi je vous parle autant de karaté?

Parce qu’il signifie étymologiquement « l’art de la main vide ». Chose intéressante dans le magnétisme.

A dans deux semaines,

Boris

-Article suivant : Ecouter et soulager


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

L’espace, le temps et l’infini

-Article précédent : l’intention éthique (sans la morale)

A supposer qu’il existe une capacité à soulager des douleurs à travers du magnétisme, qu’elle soit issue d’un « fluide magnétique » ou de la force Jedi, il y a forcément un changement physiologique associé, même s’il n’est pas visible. La mémoire par exemple, ne peut être posée sur une table devant vous. On rabâche pourtant à souhait à l’école que le cerveau « est comme un muscle qu’il faut entraîner ».

Alors, s’il existe un réseau neuronal qui engendre des émotions, ou qui soulage des douleurs, ce dernier a besoin de se construire. C’est ce que vous faites depuis plusieurs semaines avec vos verres d’eau normalement. Mais un autre facteur essentiel à la construction de cette faculté, c’est l’importance de la visualisation.

Dans les livres de vulgarisation sur les facultés du cerveau, on évoque souvent l’entraînement de grands sportifs qui revivent l’épreuve « dans la tête » pour s’entraîner. A l’aide d’appareils branchés, d’électrodes et d’autres outils technologiques, on étudie ce qu’il se passe « dans la tête du sportif » et dans son corps. Pour résumé, le cerveau ne fait pas la différence entre l’épreuve et l’entrainement mental. Les même zones cérébrales et les même muscles s’activent.

C’est ce qui fait dire parfois que le cerveau ne fait pas de différence entre le présent et le souvenir. C’est ce qui permet de créer des réflexes, mais c’est aussi ce qui fait « revivre » certains traumatismes. Mais alors, pour soulager une douleur, il ne suffit pas de convaincre son cerveau que c’est possible, il faut aussi lui permettre de tordre le coup à deux concepts fondamentaux auxquels nous sommes soumis en permanence : l’espace et le temps!

Pourquoi?

–> Parce que si soulager une douleur requiert de développer un réseau neuronal associé à cette capacité (comme l’on développe sa mémoire), il faut d’abord déconstruire une partie du réseau pour laisser la place à cette faculté. Si vous restez convaincu que c’est impossible, le réseau correspondant va se construire sur cette base. Si vous « cassez » les notions d’espace et de temps, votre cerveau va se « libérer » de certaines contraintes « matérielles ».

Vous avez ici la réponse à la fameuse question : à distance, comment ça marche? Si l’espace s’étire à l’infini, et que vous pouvez vous situez au centre de l’infini, peu importe que l’autre point de conscience se situe à un mètre de distance au cabinet ou de l’autre côté de l’Atlantique. Placez deux point sur une feuille blanche et voyez-la comme l’espace infini. Pour mieux comprendre schématiquement ce qu’il se passe, je me suis amusé à vous faire un petit schéma :

De même, je vous invite à lire deux ouvrages pour « casser » ces deux notions : « le système quantique » de Kinslow et « les guérisseurs russes » de Grabovoï. De ma propre expérience, ce sont ces deux livres qui m’ont permis de me soulager quand j’en ai eu besoin et que je n’avais aucun support à disposition (impossible de prendre des poches de glace ou des compléments alimentaires sur le terrain quand j’étais dans l’armée). Si vous associez à ça, quelques techniques de respiration comme Wim Hof ou de la cohérence cardiaque, vous devriez vite voir votre potentiel se révéler.

Vous avez là, les fondements de ce que j’utilise depuis maintenant 3 ans presque. Rien de plus. Mais si c’était si simple, tout le monde le ferait n’est-ce pas? Il y a un autre facteur, à prendre en compte : le 2ème point de conscience.

Comme analogie, prenons le téléphone. Vous pouvez communiquez votre message de n’importe où dans le monde, mais cette communication dépend grandement de votre matériel, de votre environnement (parler depuis un hall de gare rend la conversation plus délicate que depuis votre lit, surtout pour une rupture), de vos intentions, et de votre interlocuteur.

La vie fait qu’il n’est pas toujours évident de rester concentré, et la fluctuation des événements nous poussent à agir, en fonction des événements. Au milieu de ça, il faut être capable de se concentrer pour soulager des douleurs. Une croyance voudrait qu’il faut être à un niveau optimal en permanence pour « magnétiser » (genre zen, détendu, en forme, en permanence).

Pourtant, vous êtes en mesure de conduire ou de préparer à manger même fatigué, contrarié ou heureux. Il est possible que votre repas, ou votre conduite soit affectée par les événements et votre état mais vous serez en mesure de le faire. Si vous voulez des témoignages de personnes qui tiennent la barre malgré les « événements », demandez à n’importe quelle jeune maman responsable à quoi ressemble son quotidien, surtout la première année.

On en revient toujours à cette histoire d’intentions générées. Cette pensée liée à une émotion est votre principal outil et matériau de base. Comment alors renforcer son « matériel », ses intentions, et par extension, son magnétisme C’est l’objet de l’article dans deux semaines.

« Mais Boris, et le temps, tu n’en a pas parlé »… C’est encore plus facile de casser le cerveau à ce sujet. Demandez-vous :

Si le temps s’étire à l’infini et en boucle, combien de fois ai-je déjà vécu cet instant?

A dans deux semaines,

Bien à vous,

Boris

-Article suivant : Mettez du karaté dans votre vie! (et de la vie dans votre karaté)


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

L’intention éthique (sans la morale)

-Article précédent : apprenez le magnétisme en 5 minutes…


Le problème éthique, de ce que j’ai pu voir sur les différentes formations, sont souvent en fin de parcours. On parle alors de « l’éthique du thérapeute » pour s’assurer que vous fassiez pas n’importe quoi avec votre magnétisme. Ici, nous ferons exactement l’inverse! Je vais d’abord vous parler d’éthique pour une raison évidente : si votre intention dirige votre travail comme magnétiseur, il vaut mieux s’attacher à ce que cette pensée soit aiguisée.

Avec notre verre d’eau, nous avons vu qu’une simple intention peut modifier son goût. Rappelons que la preuve scientifique passe au second plan, pourvu qu’un résultat se manifeste et qu’il soit fait en sécurité (on ne remplace pas le médecin traitant, ni son avis, ni sa consultation). Si un élément aussi important dans un corps humain se modifie aussi facilement à travers une pensée dans un verre d’eau, comment s’assurer que cette pensée soit juste?

Nous ne cherchons pas la morale, la sainteté, ni même le bien… Nous cherchons une pensée cohérente et pour ça, il faut correctement réfléchir à ses intentions. Le Larousse nous dit à propos de l’intention –: Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but ; ce but lui-même : « Mon intention première était de le persuader de partir« .– Elle se différencie de la pensée qui tend juste à créer une image mentale.

Le danger dans le domaine ésotérique, le magnétisme et autres domaines farfelus, se sont les intentions cachées. Un exemple souvent utilisé dans le développement personnel, et tout ce qui est loi de l’attraction est le suivant :

-Si vous voulez plus l’argent, ne pensez pas « j’aimerai plus d’argent/gagner au loto/une augmentation » car si vous étiez déjà riche, vous n’auriez pas besoin d’espérer de telles choses. Votre émotion renvoie cette intention : « je suis pauvre », sinon pourquoi vouloir plus d’argent? Et l’émotion que vous suscitez, s’amplifie…

De même, si vous cherchez à impressionner la galerie à travers une activité de magnétiseur, à vous mettre sur un piédestal derrière une histoire de don, ou à manipuler ce verre d’eau, le résultat ne pourra pas être une douleur qui se soulage, ou pas de façon durable. Après ce n’est pas l’unique raison des échecs que l’on rencontre mais une intention cachée est une bombe à retardement prête à vous péter au visage. Le meilleur moyen de s’en préserver?

Réfléchissez et posez-vous ces questions : Pourquoi développer une capacité à magnétiser? A quoi correspond-elle? Si vous pensez qu’il s’agit d’un simple fluide magnétique, ou d’une polarité positive et/ou négative dans vos mains, peu importe… Pourquoi développer cette capacité? Il n’est pas nécessaire d’y mettre une intention noble comme sauver le monde, ou soulager les douleurs de personnes désespérés, mais penser au principe de cohérence de vos intentions est essentielle. C’est la base de votre capacité!

Une intention comme, « je fais ça parce que c’est mieux pour elle/lui », oublie le principe de libre-arbitre. Si vous faîtes ça parce que c’est « mieux » pour quelqu’un, c’est que vous n’avez pas son consentement ou reçu une demande. Sinon, l’intention serait, « je le fais parce qu’on me le demande » (et que vous en avez envie et que vous en êtes capable bien sûr). Tout ceci pour illustrer quelques exemples et l’importance du libre arbitre, et de l’éthique.

Si vous vous sentez en mesure de modifier la consistance de ce verre d’eau, et que vous vous sentez capable d’influencer un être humain comme la Lune influence les marées, ne faîtes rien sans l’accord ou la demande personnelle de la personne concernée. Accepteriez-vous qu’on mette un médicament dans votre assiette, sans vous le dire, « pour votre bien »? Si vous acceptez la possibilité d’influencer physiologiquement un corps par la pensée, assurez-vous que le corps en question est d’accord car on ne peut pas tricher avec ces choses là.

L’éthique n’est pas seulement un cadre pour évoluer mais un outil puissant à maîtriser puisqu’il va diriger vos intentions. Et pour ça, le quotidien est un terrain d’entraînement infini puisqu’il va nécessiter de gérer ses émotions. Si la gestion émotionnelle était évidente, l’éthique ne poserait aucun problème : tout le monde ferait ce qui est juste. MAIS, la peur, le bonheur, la joie, la tristesse, la sensation de justice ou d’injustice sont issues de certaines de nos actions et de ce que nous en tirons comme émotion ou profit, comme bien matériel ou satisfaction personnelle.

Je vous renvoie vers la pyramide des besoins de Maslow pour voir où se situe plus ou moins votre spectre émotionnel en termes de besoins fondamentaux, mais ensuite, demandez-vous si ce que vous faîtes est juste, cohérent… D’autant que votre sphère d’influence est essentielle dans ce processus. Prenons un nouvel exemple : vous êtes au volant ou dans une file d’attente dans un service administratif et c’est trop lent pour vous… Un mauvais conducteur ou une personne de mauvaise volonté provoque en vous une réaction chimique : du stress!

Est-ce que vous vous énervez? Est-ce que vous râlez en soufflant bruyamment pour exprimer à haute voix mais pas trop votre mécontentement? Est-ce que vous faîtes un exercice respiratoire et/ou de visualisation pour travailler votre magnétisme et réduire votre stress?

Observons maintenant les intentions cachées de ces trois réactions :

-Vous vous énervez. Rien ne change et vous subissez l’émotion. La colère déclenche ensuite une réaction physiologique qui vous tend, en même temps qu’un peu de dopamine. Cette petite adrénaline vous nourrit. Vous êtes en colère parce que c’est légitime! Sinon pourquoi le seriez-vous? Mais c’est votre émotion, et votre devoir de la gérer… Si vous souhaitez entamer un travail dans le magnétisme ou tout autre domaine (ésotérique).

-Vous râlez et soufflez bruyamment. En voiture, le passager se prend votre mécontentement en pleine face. Dans la file d’attente vous propagez votre mécontentement, sinon vous seriez en train de serrer les fesses en silence. Mais si vous aviez un vrai pouvoir de changer les choses, vous iriez directement voir la personne concernée. Vous pouvez espérez que votre mécontentement visible va faire bouger les choses, mais à quel moment pensez-vous que la personne qui vous mets dans cet état va se dire « Ah. Je vois que mon comportement contrarie un autre être humain et je vais donc le changer » ?

-Vous ne pouvez rien faire. Le conducteur devant vous va continuer. La file d’attente va aller au même rythme mou et lent… Mais vous pouvez modifier votre respiration, vos pensées, vos intentions. De cette façon, vous restez dans votre sphère d’influence. Quelle que soit les autres, vous êtes calme, vous sentez une chaleur et des fourmillements envahirent vos mains. Votre cerveau vous envoie de l’endorphine suite à l’apport en oxygène issue de votre respiration… Vous travaillez un certain sens de l’éthique. Vous êtes cohérent.

Une fois de plus, le but, n’est pas de devenir parfait, ou un moine zen mais d’apprendre à gérer ses émotions, et son influence sur le monde. Pensez-y la prochaine fois que vous commenterez une publication sur un réseau social à propos de la conspiration mondiale. Être un exemple au supermarché est plus utile que d’exprimer votre sens aigu de la justice sur le web… C’est aussi plus difficile parce qu’évidemment, l’éthique est à géométrie variable.

L’exemple de l’argent est le plus frappant. Mon activité est le plus souvent critiqué par ceux qui estiment que je dois le faire gratuitement au nom du don. Pourtant je propose un service qui soulage des douleurs en bout de parcours médical, à un prix raisonnable (moins de la moitié d’une cartouche de cigarette). Quelle est mon intention quand j’effectue une séance? Je laisse la question ouverte. Les sceptiques me laissent tranquille comme je garantis le remboursement de chaque séance en cas d’inefficacité…

Quand j’étais barman, que je servais de l’alcool à des gens ivres à une heure tardive de la nuit, la question morale et éthique était moins pesante qu’aujourd’hui. L’essentiel n’est pas ce que vous en pensez, mais sert juste à illustrer que : mon intention est claire pour mon esprit et qu’elle me permet d’exercer mon activité, à juste prix.

L’argent est un excellent moyen de fixer votre éthique, pas dans la somme gagnée ou perdue mais dans sa gestion. Déclarez vous et payez vous vos impôts avec justesse? Ce n’est pas pour juger ou distribuer les bons points, mais pour illustrer ce lieu commun : en général, un sens élevé de l’éthique est plus difficile à mettre en place. Comme disait Yoda : « Plus puissant est la Force. Illusion, est le côté obscur de la Force ».

De même, n’espérez pas sous-traiter votre éthique à un quelconque guide spirituel, aussi lumineux soit-il! Ils ne sont pas les facteurs d’une intervention divine mais des exemples qui permettent de travailler des problématiques en transcendant leur qualité. Demander l’aide de Jésus par exemple se fait pour travailler l’idée que vous vous faîtes de l’amour inconditionnel. Si vous souhaitez qu’il aime à votre place, attendez-vous à être testé…

L’article du jour était long et fastidieux, mais pour des raisons évidentes : si vous êtes trop fainéants pour lire jusqu’ici, j’espère bien vous refroidir pour lire la suite. Maintenant, si finalement, le magnétisme c’est pas pour vous mais que vous voulez un truc pour vous amuser et briller en soirée je vous suggère ce livre d’hypnose de rue : la voix de l’inconscient. Il y a pleins de choses sympa à apprendre, et l’éthique en fait partie.

Pour résumé : travaillez vos intentions en vous demandant pourquoi vous faîtes ce que vous faîtes ou pourquoi vous désirez ce que vous désirez? C’est cette pensée qui est le point d’accroche entre votre intention, et la réalité que vous modifiez dans le verre d’eau! Un dernier exemple?

Pourquoi vouloir de bonnes notes à l’école, alors que l’école n’apprends pas à être heureux? Je vous laisse imaginer les intentions cachées… (S’il vous plaît n’écrivez pas votre opinion dans les commentaires sur le système éducatif national ou international. C’est juste un exercice de réflexion individuel et silencieux…).

Dans deux semaines, nous verrons comment casser les deux notions d’espace et de temps pour votre cerveau. Sinon comment rendre l’impossible possible?

A dans deux semaines.

Bien à vous,

Boris


-Article suivant : L’espace, le temps et l’infini


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

Apprenez le magnétisme en 5 minutes…

…Mais il vous faudra une vie pour le maîtriser. Et ce n’est pas obligatoire pour faire des choses sympa. Ça peut laisser rêveur d’apprendre en si peu de temps ce qu’on imagine comme un don. Mais voici une expérience à réaliser pour commencer à développer cette capacité : le magnétisme. On imagine vulgairement que ça consiste à transmettre un courant électro-magnétique à un corps cellulaire en fonction d’une polarité positive et négative.

C’est beaucoup plus simple. Nous supposons simplement qu’une information peut se transmettre à travers les mains d’un corps à un autre. Pour commencer à percevoir ce qu’il est possible de faire voici un exercice très simple (en vidéo ou décris tout simplement juste après le cadre) :

vidéo explicative de l’exercice sur ma chaîne YouTube

Prenez deux verres d’eau du robinet que vous mettez face à vous. Prenez le premier dans les mains, et mettez y de l’amour, de la paix, de la joie… Bref, ressentez une émotion positive à travers un souvenir par exemple et imaginez qu’elle passe depuis vos mains, jusque dans l’eau. Vous pouvez imaginer des boules de lumières qui vont dans l’eau ou des petits fils… Peu importe. L’essentiel est de visualiser votre émotion qui est absorbée par l’eau, comme si vous versiez du sirop dans un verre.

Faîtes le aussi longtemps que vous l’estimez nécessaire. Le deuxième verre sert juste de verre témoin.

Vous devriez sentir une sensation de fourmillement dans les mains les premières fois. Ma théorie est que votre corps qui se redécouvre une capacité enfouie va développer à nouveau le système sanguin circulatoire et nerveux à l’extrémité des doigts comme le ferait une hyperventilation. Votre intention devrait ensuite suffire à « magnétiser » votre verre d’eau. Si l’expérience est concluante, votre verre d’eau magnétisé devrait être plus frais et avoir meilleur goût que votre verre d’eau témoin.

Si vous pensez maintenant que « c’est dans votre tête », demandez à un tiers de goûter les deux verres et s’il sent une différence. Si rien ne s’est passé, redoublez d’ardeur. Des supports comme le pendule facilitent le travail de visualisation parce qu’on voit les choses. Avec les mains, il est primordial de ressentir mais de « palper » aussi les changements, d’où l’intérêt que le goût de l’eau ai changé.

Si vous avez ressenti pleins de choses incroyables mais que l’eau a le même goût, effectivement, c’est tout dans votre tête. Mais si vous avez modifié par votre intention le goût de ce verre d’eau, vous vous êtes officiellement découvert la capacité à « magnétiser ». On pourrait complexifier le tout avec des questions de polarité magnétique, de + et de -… Il n’en est rien. C’est votre intention et le lien que vous faîtes entre cette émotion et l’eau en passant par vos mains qui modifient l’ensemble.

Lors d’une séance, c’est schématiquement ce qui se passe. Après, les personnes sont faîtes à 70% d’eau… Il reste donc un pourcentage non négligeable de choses à prendre en compte mais vous avez le temps. Pour l’instant, attachez-vous à modifier ce verre. Seul une intention, un souvenir positif pourra faire ce petit miracle. Si vous transformez l’eau en pinard, je vous suggère d’en faire un livre…

Pour résumer : vous reproduisez chez vous les expériences de Masaru Emoto. En revanche, nous ne cherchons pas la preuve scientifique mais le résultat. Comme nous balayons la preuve scientifique d’un revers de main, le résultat est primordial. S’il y a une énergie électro-magnétique qui agit elle doit forcément créer un résultat. Ce verre d’eau doit vous servir de preuve, pour vous-même. Le reste suivra naturellement.

Nous verrons plus tard, comment adapter ce travail à un verre d’eau d’1m80 qui va au boulot et qui souffre, mais plus tard. Avant, nous parlerons de quelque chose de primordial : l’éthique! Si une simple pensée, projetée sur un corps peut le modifier, vous comprenez vite l’importance de vos intentions, même cachées.

D’ici là, entraînez-vous. C’est en magnétisant qu’on devient magnétiseur.

A dans deux semaines,

Boris


-Article suivant : l’intention éthique (sans la morale)


Si vous le souhaitez, j’organise via ce groupe privé Facebook des sessions de formations sur le magnétisme. C’est entièrement gratuit et la seule barrière à l’entrée est une question à laquelle vous devez impérativement répondre. Je le fais parce que je suis convaincu que mes méthodes fonctionnent, que n’importe qui peut y arriver et que ça permettrait à un grand nombre de personnes d’obtenir les mêmes résultats que moi. C’est gratuit parce que je vis suffisamment bien de mon travail et que l’aide potentielle que ça peut apporter au plus grand nombre me semble trop importante par rapport au bénéfice financier que je pourrai en tirer.

Vous trouverez également à ce lien ma chaîne YouTube où j’explique comment mettre en œuvre toutes les techniques que j’utilise.


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

L’argent n’a pas d’odeur

-démystification précédente : Vous êtes comme la lumière : ondulatoire ET corpusculaire


« Charlatan! Arnaque! AHAHAH » était ce qui revenait le plus souvent comme critique dans une publicité précédente qui permettait de faire connaître mes services à ceux qui en avaient besoin. J’ai donc précisé en première ligne que je remboursais sur simple demande si la séance n’était pas à la hauteur des espérances. Parce qu’après tout, comme je suis dans un secteur particuliers qui mélange santé, et non réglementation totale, il vaut mieux un sens certain de l’éthique.

Mais bien avant que je me déclare et développe mon activité, je me suis évidemment posé la question : « est-ce juste de parler d’argent, d’en demander même pour le service que je propose? ». Evidemment si j’en vis aujourd’hui vous savez quelle est mon opinion, mais pas le processus qui m’a poussé à facturer 40,00 euros pour 30 minutes.

Animé, entre autre par une volonté d’aider les gens, je me suis posé la problématique comme suit : soit je fais ça gratuitement à côté d’une activité quelconque (barman, entrepreneur, vendeur, etc…) et je peux voir deux dizaines de personnes par mois, soit j’en vis directement et j’en vois presque deux cents chaque mois. Le rapport à l’argent était une vraie interrogation autre que « combien, comment, quoi? ».

Parce qu’une fois que j’accepte de me faire rémunérer , comment déterminer un prix juste? Avec le recul j’ai commencé à traiter mon affaire comme une activité commerciale classique, comme une prestation de service banale. J’ai estimé que mon service était juste car garantie par le remboursement, et qu’il coûtait moins qu’une cartouche de cigarette, donc accessible à quiconque souhaite investir pour sa santé.

Imaginez un seul instant que toutes les personnes qui touchent à la santé de près ou de loin garantissent le remboursement? Je ne demande pas de certificat médical, ou de preuve. Un simple « il ne s’est rien passé » suffit à obtenir remboursement. Mais alors, pourquoi le commentaire négatif qui revient le plus est devenu « vous devez faire ça gratuitement »?

Vous imaginez que j’ai reçu un don de Dieu? En admettant que ce soit le cas, ce que je réfute, ça m’a demandé énormément de travail et n’importe qui peut le faire. Pourquoi ne pas demander au boulanger de faire des baguettes gratuitement? Ou même à un groupe de faire des films ou des séries gratuitement? Parce qu’il faut bien payer les factures, le loyer et surtout, les impôts.

Après vous avez tellement de façon de gagner votre vie. D’un extrême à l’autre, vous pouvez vendre de la drogue, ou soulager des douleurs. Si je vous tends 20 euros, le billet aura la même couleur, et le même pouvoir d’achat. Et pourtant… Poussez la réflexion plus loin si vous souhaitez me convaincre : qu’espérez-vous de moi en écrivant, « ça doit être gratuit »?

Si j’arrête de facturer du jour au lendemain, je dois trouver à nouveau une activité rémunératrice, et arrêter 90% de mes séances du jour au lendemain pour une histoire de morale. Mais vous savez, la morale c’est avant tout une histoire de point de vue et d’individu. Et là où je veux en venir, c’est que cet argent dont nous parlons a exactement la même problématique, que ce soit comme magnétiseur, barman ou politicien : vous déterminez seul l’éthique derrière ces 20 euros.

Vous pouvez montrer du doigt, crier à l’injustice, à l’idiotie des gens/consommateurs… Aucun de ces choix ne vous appartient, et encore plus si vous ne proposez pas d’alternative. A titre d’exemple, à la dizaine de personnes qui m’ont parlé de magnétiseurs/guérisseurs gratuits, j’ai toujours demandé des coordonnées exactes pour les partager en commentaire et permettre à ceux qui le souhaitent d’avoir accès à un thérapeute gratuitement. Pas un seul ne m’en a fourni, pas même un nom ou un numéro…

Vous savez l’allégorie du type qui apprend à pêcher plutôt qu’à donner un poisson? Je pense qu’on apprend mieux le ventre plein, et qu’il peut être utile d’enseigner à pêcher gratuitement et de vendre un poisson de temps… Mais l’essentiel ce n’est pas le prix du poisson ou de la formation pour pêcher, mais vos intentions derrière tous ça, les vraies j’entends.

N’importe quel vendeur voudra vous convaincre que son produit/service est fait pour vous. Mais le but derrière ne sera vraiment visible qu’avec du temps. Si je voulais juste m’enrichir rapidement, je proposerai mes services à 100 euros pour augmenter la valeur perçue et j’en ferais des formations payantes hors de prix. Mais j’avoue que j’aspire juste à vivre confortablement, à avoir du temps libre pour le consacrer à ma famille et en option, aider idéalement quelques 2000 personnes chaque année…

Surtout que si mon modèle fonctionne, il obligera mes confrères à s’aligner : si je rembourse, pourquoi tout le monde ne le fait pas? C’est un secret souvent évoqué dans les théories sur la loi de l’attraction, le développement personnel, etc… L’argent est une énergie qui influence la matière. Et vos intentions les plus profondes vont se manifester grâce à cette énergie.

Si vous décidez de vous lancer dans le secteur ésotérique et d’y prospérer, vos intentions liées à l’argent seront aussi fortes que dans votre pratique. L’éthique est un excellent moyen de déterminer le rôle de l’argent dans tout ça. Il n’est pas sale, à moins que vos intentions le soient. Il n’est pas mauvais, à moins que vos intentions le soient. Il n’est pas nécessaire, à moins que vos intentions le soient.

J’aime à penser et dire que l’Univers est le comptable le plus impitoyable du monde.

Si vous restez convaincu que je suis un margoulin et que mon activité est malhonnête, le Karma devrait vite me le faire comprendre. Mais, si mon activité est honnête, qu’elle aide beaucoup de gens, qu’elle rembourse ceux que ça n’aide pas, et qu’en plus je peux consacrer du temps à ma famille, alors l’argent est une excellent moyen de déterminer la justesse de mes actes, matériels et ésotériques, et le Karma devrait également vite me le faire comprendre.


Ainsi s’achève ce premier cycle de démystification, plutôt que de formation à proprement parlé. J’imagine que cet article tout particulièrement pourra déclencher beaucoup de réactions. Si vous le souhaitez, je vous invite à commenter sur Facebook, plutôt qu’ici pour rendre le tout lisible.

Je vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour commencer un premier cycle de 4 mois je pense sur le magnétisme.

Portez-vous bien,

Boris


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020