Étiquette : soulager

Vous êtes le centre de l’Univers

-Article précédent : la formule chimique des anges

« On surestime souvent ce qu’il est possible de faire en un an, et on sous-estime souvent ce qu’il est possible de faire en cinq ans ». Ce n’est pas de moi mais de ce livre « Millionnaire avec la stratégie du paresseux« . Deux choses auxquelles j’aspire… Mais le plus intéressent pour notre activité, c’est cette faculté à concevoir la matière dans l’espace et le temps; et son influence sur son environnement.

Je vais donc redonner ici dans l’ordre, le protocole à suivre et développé ces dernières semaines. L’aspect « technique » comme l’apposition des mains, la respiration, vous appartient totalement. Si je vous donne une recette de crêpe, vous achèterez de la farine, peu importe la marque. C’est possible d’appliquer ces étapes sur place ou à distance. Le plus important encore une fois n’est pas la technique de respiration ou comment placer ses mains, mais votre intention (éthique et bienveillante).

Comprenez bien tout d’abord que votre conscience est le point central de l’univers, au juste milieu de tout, quelque part entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Il faut créer un lien entre votre conscience, l’espace derrière toute forme de création et la personne pour qui vous souhaitez effectuer une séance. Il faut ensuite relier sa problématique à tous ceux qui ont la même problématique.

Vous êtes toujours là? Il suffit ensuite de projeter une intention de solution sur le problème précis de la personne. Imaginez -> c’est comme si vous pouviez raconter un film en projetant le film d’un coup, comme une bulle de souvenir. De même quand vous pensez à Star Wars par exemple, vous ne repassez pas toute l’histoire dans votre tête? De la même façon, vous projetez une intention.

Ensuite, il faut laisser l’énergie de votre intention modifier la matière. Même si sans masse définit, il est difficile de parler d’énergie derrière une intention, c’est pourtant elle qui modifie et soulage les douleurs. Maintenant, le plus délicat est fait : votre protocole d’intention a permis de modifier l’état ressentit par quelqu’un.

Pas besoin à ce stade de se chiffonner sur une preuve scientifique quelconque. J’en ai suffisamment parlé pour dire qu’elle est inutile dans notre cas car seul le résultat compte… Même s’il ne vous appartient absolument pas. En votre qualité de thérapeute, magnétiseur, vous devez être uniquement préoccupé par le processus que vous mettez en place. Le résultat ne vous appartient absolument pas.

Vous mettez en place une intention comme on projette un film, ensuite on espère que le corps réagit (en général il réagit). Si ça ne fonctionne pas comme vous l’espérez, ça arrive. Il peut y avoir mille bonnes raisons que ça ne fonctionne pas. Si c’est le cas, c’est inutile de dire ou penser que la personne n’est pas réceptive. Quand vous prenez un médicament efficace pour votre voisin et parfaitement inefficace pour vous, le médecin ne vous dit pas que vous n’êtes pas assez réceptif. C’est parfois juste la faute à pas-de-chance.

Ensuite, le temps est le dernier élément nécessaire. Il arrive que certains résultats soient fulgurants mais ce n’est pas la norme. Ce que l’on vise comme résultat visible, c’est une simple amélioration. Si vous avez quelqu’un qui souffre à 8/10 sur une échelle de douleur et qu’elle est ramené à 5/10 par exemple, c’est que le processus est en place. Il suffit de laisser faire ensuite.

Au fur et à mesure, vous peaufinerez votre ressenti et vous pourrez vous « spécialiser ». Si vous faîtes tout à la fois (Reiki, lithothérapie, voyance, magnétisme, réparateur de frigo…) je trouve ça suspect mais ça n’engage que moi. Ma méthode évidemment n’a rien d’Universel mais je reste convaincu que tout le monde peut s’y former et faire ce que je fais.

Le 18 décembre, ça sera la conclusion de quatre mois qui ont été intense pour moi je l’avoue. Je vous donnerai les derniers détails de ma « méthode » et quelques règles impératives à suivre même si elles suivent le bon sens en général. Vous serez alors presque prêt pour exercer et pratiquer le « magnétisme » tel que je le pratique. Pas de polarité négative ou positive mais ce précepte réduit à sa plus simple expression : quelqu’un souffre, il est soulagé. (En termes le plus réducteur possible : Tamal/Taplumal)

Le reste : les anges, les guides de lumière, l’énergie de l’Univers, c’est du froufrou. Si quelqu’un souffre, seul le résultat compte pour lui, et le processus pour vous.

On se donne rendez-vous dans trois semaines pour finir de voir les derniers détails.

Portez-vous bien.

Boris

-Article suivant : Le prix pour finir la formation


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

La formule chimique des anges

-Article précédent : Ecouter et soulager

S’il y a bien des anges, des guides de lumières, des êtres de la forêt prêt à nous aider, ils ont forcément une constitution chimique! Un agrégat d’atomes, eux-mêmes formés de noyaux et d’électrons qui tourbillonnent autour doivent agiter cet amas de matière. Comment agir sur cette matière?

On a déjà parlé de verres d’eau, d’émotions, d’intentions et du libre-arbitre. Mais aujourd’hui, ce qui nous intéresse c’est l’influence de votre pensée sur la matière. Quand vous effectuez une séance, votre pensée va littéralement influencer le corps d’un(e) inconnu(e)? Une douleur qui disparaît, un apaisement durable sur un stress aigue, une inflammation qui diminue.

Certains protocoles encouragent à « absorber le mal » et à ensuite l’évacuer. Si vous pouvez permettre à un corps d’évacuer une douleur en l’absorbant, vous pouvez lui permettre de l’évacuer seul. Le corps est beaucoup plus intelligent qu’on ne l’imagine et le principe même de la vie révèle sa magie : une cellule se divise et se reproduit au point de former un être humain.

J’ai déjà évoqué dans un article précédent la nécessité de casser la notion de temps et d’espace pour permettre au cerveau de développer son réseau neuronal dédié à influencer la matière. Mais l’autre utilité essentielle c’est de concevoir une pensée « globale ». Vous savez cette histoire du tout relié? Il faut la concevoir car votre intention « nourrit » un océan d’intentions. Voyez ce que ça provoque dans un mouvement de foule par exemple.

Evidemment, il n’y a aucune preuve scientifique tangible de ce que j’avance. Mais faîtes le test lorsque vous effectuez une séance. Une première où vous aurez votre intention, « simplement ». Et une autre, où vous visualisez votre intention qui se confond avec la masse d’intention. Quelqu’un qui pense « j’ai mal » à juste titre bien souvent, va envoyer cette intention dans un agrégat d’intentions de personnes qui ont mal également.

Voyez ça comme un océan. Vous soulagerez cette douleur beaucoup plus efficacement si vous prenez en compte l’océan en question. Il suffit ensuite d’imaginer que votre séance va influencer la masse de personnes qui ont une douleur en particuliers. Et comme le temps et l’espace n’existe pas dans notre conception de la séance, il y a un endroit quelque part, où il n’y a que des intentions douloureuses qui lient une personne à son corps.

On ne cherche pas à casser ce lien, mais à le diriger vers quelque chose de plus agréable : un soulagement. Parce que, aussi farfelu que paraisse mon activité, il se passe quelque chose. Le fameux, « et pourtant elle tourne » de Galilée s’applique ici. « Et pourtant, ça fonctionne! ».

Quelle importance de visualiser ce lien à un océan d’intention?

Parce qu’elle est un lien entre la douleur et le corps. De la même façon, vous ne pouvez pas dissocier la douleur de votre orteil quand il se cogne contre la table basse, même si c’est « psychologique ». A supposer également que ça soit purement psychologique, il faudrait dans ce cas changer la psychologie de tous les sceptiques qui n’arrivent pas à se soulager quand des autres y arrivent très bien!

Alors pourquoi s’intéresser aux anges? Eh bien, si ils sont en mesure d’influencer notre vie, ils touchent à la matière d’une façon ou d’une autre, sinon on pourrait attribuer ces changements à un simple procédé physique. Mais si on accepte de penser qu’un type avec des ailes nous veut du bien et provoque la réalité pour qu’elle s’adapte à nos désirs bienveillants, il suffit de reproduire le processus.

Puisqu’ils ont la réputation d’avoir le don d’ubiquité, ils doivent être capable d’être à deux endroits à la fois, et d’aider deux personnes qui ne se connaissent pas au même moment. Finalement, si les anges existent, nous sommes l’océan d’intention qu’ils influencent et nous les appelons à nous par nos émotions.

ça serait beaucoup plus simple s’il était les facteurs de nos désirs auprès du créateur. Mais c’est bon pour les contes pour enfants, avec les gentils et les méchants. Nous on parle de choses concrètes ici!

Portez-vous bien,

Boris

-Prochain article : Vous êtes le centre de l’Univers


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écris. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020

Ecouter et soulager

-Article précédent : Mettez du karaté dans votre vie ! (et de la vie dans votre karaté)

Les émotions, quelle plaie! Vous pensez peut-être que votre raison vous permets de naviguer tranquillement dans les fluctuations de la vie, mais si c’était le cas, personne ne boirait, et tous les joueurs de casino s’arrêteraient après leur premier gain. Et l’émotion suit toujours la même histoire que l’œuf et la poule. Avez-vous une émotion à cause de l’événement, ou l’émotion provoque-t-elle l’événement?

Cette question essentielle commence à devenir présente car quand vous effectuez une séance de magnétisme, vous êtes complètement dépendant de l’émotion que suscite votre client (nous disons client car aucune loi n’autorise à parler de patient : C’est pour les médecins. Rien ne vous empêche de considérer ce client comme un patient maintenant).

Après plusieurs semaines à transmettre une information à un verre d’eau de 20ml, vous êtes certainement curieux d’essayer avec un verre d’eau d’1,70m. Pour ça il va falloir respecter un premier défi : ne donnez votre opinion, que si on vous la demande. Quand on débute dans le domaine ésotérique, le syndrome de l’expert est assez fréquent, mais celui de l’écoute bienveillante active beaucoup moins. C’est primordial, d’écouter et de comprendre le besoin de la personne qui vous parle, par-delà les mots.

Quand vous y pensez, c’est quelque chose de très difficile. Parce qu’un deuxième facteur intervient. Vous devez vous assurez que vous écoutez avec bienveillance l’expression d’un besoin, tout en évitant de devenir une poubelle pour les émotions (encore elles) de votre interlocuteur. Cet exemple que j’affectionne particulièrement, est tiré de l’excellent ouvrage « la voie du sentir » de Luis Ansa.

Imaginez que vous soyez avec quelqu’un (un collègue de travail ou un membre de votre famille) et que ce dernier prenne un seau d’ordures et qu’il le jette à vos pieds. Quelle serait votre réaction? Maintenant, dîtes-vous que quelqu’un qui vient se plaindre de la météo ou des malheurs de la vie, a le même comportement. Refusez qu’on jette ses ordures à vos pieds!

Après un passage dans l’armée, j’ai eu l’occasion de reprendre du service en restauration. Chaque fois qu’un collègue venait me dire « j’ai mal aux pieds », je répondais froidement « si je ne peux rien faire pour t’aider, je préfère que tu le gardes pour toi ». Vous pouvez trouver ça dur, mais sans solutions envisagées, c’est mettre ses ordures à vos pieds plutôt que dans une poubelle.

Maintenant, comme thérapeute, comprenez bien que la situation est bien différente. Par définition, la personne qui franchit la porte du cabinet est quelqu’un qui cherche une solution et demande de l’aide. Peu importe les factures à payer, ou les impôts ou la météo, mon devoir suprême c’est de trouver une solution et de la mettre à disposition, d’autant plus si je facture ma prestation.

Alors comment diriger son intention, sans être esclave de l’émotion? Attachez vous au processus et laissez le résultat à la personne qui vous consulte. En cas d’échec, ça ne signifie absolument pas qu’il faille mettre la responsabilité sur le client, c’est juste la faute à pas-de-chance. Et à part Jésus, je ne connais personne qui a une réussite à 100%. Il a pourtant finit sur la croix alors peut-être que 90%, c’est pas si mal finalement.

Demandez également à la personne de confirmer votre ressenti si vous le souhaitez : « je sens une douleur à ce niveau exact, est-ce que ça vous parle? ». Evitez les phrases interronégative du genre « n’auriez vous pas une douleur au genou? ». Il faut toujours rester dans le constat le plus stricte et accepter l’erreur parce que seul le résultat compte même si vous ne maîtrisez que le processus.

Demandez sur quelle échelle se situe la douleur entre 1 et 10 et soulagez-la. Si vous passez de 8 à 6, alors c’est « gagné ». Il suffit de recommencer. Le principe est le même que le verre d’eau. L’écoute bienveillante active est la clé de votre intention. Vous répondez à un besoin clairement défini sans faire de miracle. Si quelqu’un vous dit « j’ai mal au dos », inutile de parler des anges, des chakras ou des guides de lumière. Donnez votre opinion, uniquement si on vous la demande et soulagez le dos.

L’interaction entre les émotions de deux êtres humains est très bien racontée également dans le roman initiatique « la prophétie des Andes » de James Redfield, best-seller des années 2000. Vous voyez l’interaction entre le verre d’eau et votre intention de paix, d’humour ou d’amour.

Que se passe-t-il quand le verre d’eau pense aussi?

Prenez soin de vous,

Boris

-Article suivant : La formule chimique des anges


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire :

Comment générer plus de santé et plus d’argent (et être plus heureux)?

Tous droits réservés – Boris Matter- 2020