blog

Puissante est la force (de l’intention)

-Article précédent : prenez l’habitude d’avoir de la chance

L’intention c’est ce muscle invisible qui pousse vos actions et qu’on aime montrer ou cacher selon nos désirs les plus profonds. Si vous avez plus de 20 ans, vous avez certainement connu ce moment où vous allez au restaurant ou boire un café avec quelqu’un en espérant bien plus qu’un repas. Ce qui devient pénible pour les deux parties, c’est quand l’intention n’est pas la même.

La force de l’intention est encore plus passionnante à observer dans le cadre d’une addiction. Pour rester léger, prenons l’exemple d’un homme qui ne peut pas se passer de charcuterie. Sandwich rillette cornichon à 10h00 avec le café, jambon-crudités à 12h00 pour le déjeuner, et une petit saucisson sec-beurre au goûter. Le type sait que c’est mauvais d’en manger autant, tous les jours, mais il aime tellement ça.

L’avantage du cerveau et du corps en général c’est que son intention la plus profonde est de vivre, même si vous buvez, fumez, mangez de la rillette à la petite cuillère, cet agrégat de cellules et de consciences qu’on appelle « corps » fera tout pour vivre. Vous remarquerez qu’en même temps, une idée se développera pour tenir une conduite qui n’est pas profitable à long terme : « J’ai que 40 ans », « un petit sandwich rillette peut pas faire de mal », « demain j’arrête »… Et puis demain recommence.

Où se situe cette intention? Pas celle qui vous pousse à manger la charcuterie, ni celle qui vous pousse à arrêter, mais celle qui réunit les deux. Celle qui vous dit à voix basse dans la tête pour pas que les autres l’entendent « aller, demain tu arrêtes mais aujourd’hui on se met d’accord pour recommencer et après on n’en parle plus ». Il est facile quand on voit quelqu’un manger trop de charcuterie de le juger à voix basse en se le montrant du doigt « mais rien le force à mettre le sandwich au pâté dans la bouche! Il va finir par le payer un jour ».

Mais si c’était si simple, une mention « attention! trop de sandwichs au pâté est dangereux pour la santé » suffirait à limiter la consommation auprès des gens. Mais je crois qu’une expérience similaire a été faite sur les paquets de cigarettes sans grand succès. Parce que mon opinion, c’est que les gens ont plein d’intentions et qu’une force vive les alimente plus fort et plus subtilement qu’un simple exercice de volonté. Et devinez quoi? D’après moi, c’est cette intention qui génère la fameuse Loi de l’attraction.

Alors si vous mangez sans cesse de la charcuterie, quelle est votre véritable intention? (Je n’ai pas de réponse formelle).

Un autre exemple sera peut-être plus parlant : Si vous allez au restaurant avec une fille pour la première fois, quelle est votre véritable intention? Et pourquoi ne donne-t-on pas toujours nos véritables motivations? Si le but d’un dîner est de finir dans un lit, pourquoi ne pas se l’avouer immédiatement? ça n’enlève en rien le goût du repas. Mais ce processus complexe qu’on appelle la vie, semble nous dicter parfois ses propres règles et un moyen qui semble efficace pour surfer sur la vague est de travailler son intention.

Comment?

Reprenons notre exemple du restaurant… Si au fond de vous, vous aspirez à finir par un agréable moment, pas besoin de promettre le mariage, de mentir sur votre situation ou de désespérer. Une intention qui ne se développe pas autour d’une vérité assez stricte a peu de chance d’aboutir. Et si vous pensez que « mieux vaut tricher que perdre » c’est que visiblement vous ne faîtes pas confiance aux théories que l’on développe depuis presque 10 mois. On ne peut décemment pas se prononcer comme fervent partisan des Lois de l’attraction (qui est une opinion comme une autre mais que l’on accepte comme vraie dans le cadre de cette formation) et se dire « je vais tricher juste un peu parce que sinon ça ne fonctionnera pas ».

Il n’y a qu’une raison de vouloir tricher : gagner du temps. Prenons un autre exemple très parlant : être blindé de pognon. Statistiquement, en consacrant du temps et de l’énergie, vous devez mathématiquement vous enrichir. Mais si ça ne va pas assez vite, il existe des raccourcis plus ou moins licites. Il existe ensuite plein de méthodes pour se convaincre que c’est impossible mais si vous lisez ceci, vous devriez soit juger mes idées ridicules, soit vous convaincre que « c’est possible ».

Dans le tout premier article, je vous demandai de définir une intention qui réponde à cette question « pour quoi faire? » Et maintenant, savez-vous pourquoi vous voulez de l’argent, rencontrer l’âme sœur, le job de vos rêves, la maison de vos rêves? Si vous n’êtes pas sûr de la justesse de vos intentions, et que vous avez suivi religieusement tous les conseils de chaque article depuis dix mois, votre intention est-elle toujours aussi fiable? Si une force invisible vous pousse à manger des sandwichs au pâté « malgré vous » ou parce que c’est « plus fort que vous », avez-vous pris le temps de penser à vos intentions profondes?

Pour reprendre l’exemple de notre restaurant, une fois que vous aurez obtenu ce que vous voulez avec cette fille, est-ce que le bonheur sera enfin là? Si ce n’est pas le cas, après 100 restaurants qui finissent dans un lit avec 100 filles différentes, est-ce que le bonheur sera enfin là? Quand vous aurez un million de dollars, est-ce que le bonheur sera enfin là? Si vous n’avez pas les réponses à ces questions, c’est que votre intention n’est peut-être pas autant réfléchie. Sans cette intention qui sert de combustible et de moteur à vos actions, vous risquez de vous retrouvez dépendant de quelque chose « de plus fort que vous ».

Mais ça serait trop long à écrire sur un paquet de cigarette. Je pense que le temps est la clé du succès et que c’est pour ça que je vous reparle de l’intention seulement 10 mois après le premier article. à force de réflexion, de renforcer votre entourage, vos actions, de gérer vos émotions, de travailler votre sphère d’influence et avec du temps, une sorte de réalité nouvelle a dû se créer. Si ce n’est pas le cas, il y une intention qui vous dépasse peut-être et qui mérite d’être prise en considération. Si la réalité a changé, peut-être que vous avez fini par attirer malgré vous vos désirs les plus fous.

Et tout ça à partir d’une intention. Certains me diront à juste titre qu’il suffit de faire preuve de bon sens et qu’il n’est pas nécessaire de mettre du « froufrou » quantique ou magnétique autour de toutes ces idées. Je suis d’accord, mais cette pointe irrationnelle qui justifie certaines théories rend l’ensemble tellement plus onirique.

Imaginez en plus que ça fonctionne, et qu’après plusieurs mois à tester ces théories, vous soyez plus heureux.

Portez-vous bien,

Boris


-Article suivant : A la poursuite de l’horizon


Si mon travail vous plaît et que vous souhaitez y contribuer je vous suggère un livre que j’ai écrit. C’est un objet de divertissement plus qu’un guide, et ça m’aide également à me faire vivre ainsi que ce site. J’espère qu’il saura vous divertir et vous fournir une source d’inspiration supplémentaire pour prospérer et être en meilleure santé.


Tous droits réservés – Boris Matter- 2020-2021

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s